NBA - Saison régulière : Face aux Celtics, Gobert n'a pas suffi alors que Doncic a porté les Mavericks

Le match de la nuit : Boston-Utah


Il y avait sans doute mieux que la réception de Boston pour se relancer. Les Utah Jazz ont subi leur quatrième revers de suite et Rudy Gobert (9 points, 9 rebonds) n’a rien pu faire pour l’empêcher. Les coéquipiers de Jayson Tatum (33 points, 11 rebonds) ont rapidement mis la main sur le match pour mener de dix points avant même la fin du premier quart-temps... mais les Celtics ont eu un énorme coup de mou dans le deuxième, lâchant cette marge en quatre minutes puis laissant le Jazz de Mike Conley (15 points) prendre jusqu’à cinq points d’avance. Revenus aux vestiaires avec deux points d’avance, les Celtics n’ont jamais été tranquilles dans la deuxième moitié de la rencontre, laissant toujours leurs adversaires revenir à hauteur après avoir creusé un petit écart. Ce n’est que dans les douze dernières minutes que les joueurs de Boston ont définitivement pris la mesure de ceux d’Utah pour s’imposer de onze longueurs (103-114). Un deuxième succès consécutif qui maintient les Celtics sur le podium de la Conférence Est alors que le Jazz quitte le Top 5 à l’Ouest.


Le MVP de la nuit : Luka Doncic


Luka Doncic est désormais l’égal de Jason Kidd du côté des Dallas Mavericks ! A l’occasion d’un derby texan sur le parquet des San Antonio Spurs, le Slovène a une nouvelle fois marqué le match de son empreinte avec un triple-double (26 points, 10 rebonds, 14 passes) qui restera dans l’histoire de sa franchise. Il s’agit, à l’âge de 20 ans seulement, de son 21eme en carrière, égalant le record des Mavs détenu jusqu’alors par son glorieux aîné. Au-delà de ça, cette rencontre face aux Spurs a été haletante puisque, grâce également à un grand Kristaps Porzingis (28 points, 12 rebonds), les joueurs de Dallas ont écrasé le premier quart-temps, remporté de seize longueurs. Un écart qui est resté au-dessus des dix points jusqu’à l’entame des douze dernières minutes, où les coéquipiers de DeMar DeRozan (27 points, 8 rebonds, 9 passes) ont mis un grand coup d’accélérateur qui leur a permis d’effacer un retard de onze longueurs et mener au score pour la première fois depuis... la deuxième minute du match. Toutefois, un 12-0 dans les quatre dernières minutes a fait la différence pour les Dallas Mavericks qui s’imposent de six longueurs (103-109), leur deuxième victoire de suite contre un deuxième revers de suite pour les Spurs, qui s’éloignent petit à petit des places qualificatives pour les play-offs.


Le flop de la nuit : Les Sixers perdus sans Embiid


Les Sixers ont vraiment vécu une mauvaise soirée du côté de Cleveland. A l’issue d’un premier quart-temps manqué et perdu de onze longueurs, les joueurs de Philadelphie ont perdu Joel Embiid à la suite d’un contact avec Ante Zizic. Victime, selon son équipe, d’une foulure à l’épaule droite, le pivot camerounais a d’abord essayé de reprendre sa place en début de deuxième quart-temps mais la douleur s’est avérée trop forte. Shake Milton (20 points) a tenté de reprendre le leadership des 76ers mais si les joueurs de Pennsylvanie ont tenté de tenir le coup, les Cavaliers de Collin Sexton (28 points), Tristan Thompson (14 points, 13 rebonds) et Larry Nance Jr (13 points, 15 rebonds) ont eu comme rarement la main sur le match pour s’imposer de quatorze longueurs (108-94) après avoir compté jusqu’à 20 points d’avance dans le troisième quart-temps. Cette deuxième victoire de suite, la 17eme en 58 rencontres disputées, permet aux Cavs de céder la dernière place à l’Est aux Atlanta Hawks quand Philadelphie retombe dans ses travers.


Le Français de la nuit : Evan Fournier


Les Hawks, justement, sont tombés sur un très bon Evan Fournier à l’occasion de la réception des Orlando Magic. Meilleur marqueur de son équipe (28 points), le Tricolore a été un atout précieux pour la franchise floridienne qui était bien mal embarquée dans cette rencontre. En effet, sous l’impulsion de Trae Young (37 points, 11 passes) ce sont les Hawks qui ont fait la course en tête pendant l’essentiel du premier quart-temps avant de voir Orlando revenir petit à petit pour compter jusqu’à huit longueurs d’avance puis de retrouver les vestiaires à égalité. Les joueurs de Géorgie ont mis un nouveau coup d’accélérateur au retour sur leur parquet pour prendre un avantage de sept points... mais un 11-0 pour le Magic a changé la donne du match et, dès lors, ce sont les joueurs de Floride qui ont pris le contrôle des opérations pour s’imposer de dix longueurs (120-130). Un deuxième succès de suite pour le Magic qui permet de maintenir les Wizards, vainqueurs de Brooklyn (110-106) à distance dans la course à la huitième place à l’Est.


Le Top 10 de la nuit




BASKET - NBA / SAISON REGULIERE
Mercredi 26 février 2020
Charlotte Hornets - New York Knicks : 107-101
> Nicolas Batum (CHA) n’a pas joué
> Frank Ntilikina (NYK) n’a pas joué

Cleveland Cavaliers - Philadelphia 76ers : 108-94
Washington Wizards - Brooklyn Nets : 110-106
> Ian Mahinmi (WAS) : 4 points à 2/4 aux tirs et 0/1 aux lancers francs, 3 rebonds, 1 passe, 2 interceptions et 2 fautes en 20 minutes
> Timothé Luwawu-Cabarrot (BKN) : 6 points à 3/9 aux tirs (dont 0/3 à trois points), 1 rebond, 1 perte de balle et 4 fautes en 19 minutes

Atlanta Hawks - Orlando Magic : 120-130
> Evan Fournier (ORL) : 28 points à 11/18 aux tirs (dont 2/7 à trois points) et 4/7 aux lancers francs), 4 rebonds, 5 passes, 3 interceptions, 2 pertes de balle et 1 faute en 35 minutes

Miami Heat - Minnesota Timberwolves : 126-129
Houston Rockets - Memphis Grizzlies : 140-112
> William Howard (HOU) n’a pas joué

San Antonio Spurs - Dallas Mavericks : 103-109
Phoenix Suns - Los Angeles Clippers : 92-102
> Elie Okobo (PHX) : 2 points à 1/3 aux tirs (dont 0/1 à trois points), 3 passes et 1 perte de balle en 12 minutes

Utah Jazz - Boston Celtics : 103-114
> Rudy Gobert (UTAH) : 9 points à 4/4 aux tirs et 1/2 aux lancers francs, 9 rebonds, 3 passes, 1 interception, 2 contres, 4 pertes de balle et 4 fautes en 35 minutes
> Vincent Poirier (BOS) n’a pas joué