NBA : Reggie Jackson, la surprise de Los Angeles

Reuters

Qui aurait pu prédire de tels Playoffs de la part de Reggie Jackson ? Impressionnant de maîtrise depuis la blessure au genou de Kawhi Leonard, le meneur/arrière des Clippers a pris une dimension inespérée dans cette post-season 2021. Devenu la seconde arme offensive des Angelenos derrière Paul George, Reggie Jackson permet pour le moment à la franchise californienne de croire encore aux Finales NBA. Propulsé dans le cinq de départ au cours de la série contre Utah en demi-finale de Conférence, l'ancien Piston n'a pas laissé passer sa chance. Encore plus avec l'absence de Kawhi Leonard, puisque l'ex-sixième homme du Thunder n'est passé qu'une seule fois sous la barre symbolique des 20 points depuis la blessure de l'ailier. Dans les faits, cela donne ceci : 22, 27, 24, 19, 23, 20, 23. Des chiffres dignes d'un vrai lieutenant !

Un sniper né sur le tard

Une explosion aussi soudaine qu'inattendue pour un joueur en fin de contrat cet été et qui aura sûrement beaucoup de prétendants lors de la free agency. Moqué à Detroit pour son contrat exorbitant loin d'être en accord avec ses performances (80 M$/5 ans en 2015), Reggie Jackson fait désormais taire tous ses détracteurs de l'époque. Dans un nouvel environnement où il n'est plus la tête d'affiche de l'équipe, le combo guard de L.A. rattrape le temps perdu. Preuve qu'à 31 ans, il n'est jamais trop tard pour progresser, notamment au shoot.

Réputé pour être un tireur irrégulier, Reggie Jackson a énormément progressé dans cet aspect de son jeu. L'âge avançant, le 24ème choix de la draft 2011 attaque moins le cercle et passe plus de temps derrière la ligne à 3-pts. Sur la saison régulière, il affichait un excellent 43% à longue distance (record en carrière). Et sur les Playoffs, son adresse se maintient à 41%. Contre le Jazz, il a même terminé la série avec une moyenne dantesque de 50% à 3-pts (18/36). Des chiffres à faire passer Reggie Jackson pour le Stephen Curry des Clippers. Pour le game 6 cette nuit contre les Suns (03h - beIN SPORTS 1), les fans du Staples Center seront encore privés de Kawhi Leonard. Mais Reggie Jackson sera lui bien présent. Suffisant pour permettre à Los Angeles d'arracher un game 7 ?

 

 


>