NBA - Philadelphie : Simmons, direction Cleveland ?

Panoramic


Markkanen coupé pour pouvoir enrôler Ben Simmons ? À peine arrivé chez les Cavs, le Finlandais pourrait déjà être débarqué. S'il était resté bien au chaud du côté de Chicago, Markkanen pourrait bien faire les frais à son tour de la dure loi de la NBA et de son marché des transferts. Le joueur drafté en 7eme position en 2017 par les Timberwolves avant d'être tradé à Chicago n'avait connu jusqu'à présent que la ville de Windy City pendant quatre saisons, mais à l'heure où Billy Donovan et son staff font le grand ménage dans l'effectif, le Finlandais faisait partie des indésirables.

Il a finalement trouvé une porte de sortie du côté de Cleveland dans le cadre d'un contrat de 67 millions de dollars sur quatre ans en échange de Derrick Jones Jr ainsi que d'un tour du premier et du second tour. Mais selon plusieurs insiders NBA, et Marc Stein en premier lieu, l'ailier fort constituerait uniquement une monnaie d'échange pour un nouveau joueur jugé plus fort. Et celui-ci pourrait bien être un certain Ben Simmons, toujours aujourd'hui à Philadelphie.


Un trade à plusieurs équipes ?


Avec une raquette déjà saturée en la présence de Jarett Allen, Evan Mobley, Kevin Love et même Dean Wade, Mfiondu Kabengele et Tacko Fall en back-ups, les options sont nombreuses pour les Cavs à ce poste et Markkanen pourrait se retrouver indésirable et donc échangé. Il pourrait alors faire partie d'un échange à deux ou trois équipes qui permettrait d'envoyer Simmons du côté de Cleveland. Le "Boomer" ne serait d'ailleurs pas contre rejoindre l'équipe de l'Ohio, lui  s'entend parfaitement avec Darius Garland, tous les deux membre de l’agence Klutch Sports.

Quoi qu'il en soit, le transfert ne pourra pas avoir lieu avant le 27 octobre deux mois pile après l'arrivée de Markkanen à Cleveland, mais un accord pourrait être trouvé en amont. La franchise de Dan Gilbert devra tout de même se préparer financièrement à accueillir l'Australien, puisqu'une clause de son contrat sera activée s'il est transféré. Ce qui fera augmenter son salaire de 15% et passera donc de 146M à 168M$ sur les quatre prochaines années. Une chose est sûre, le feuilleton de l'été (bientôt automne) n'est pas prêt de se terminer.


>