NBA - Philadelphia : James Harden signe un nouveau contrat de deux ans

Reuters
Comme attendu, James Harden va bel et bien rester à Philadelphia. Arrivé en février dernier chez les 76ers en provenance de Brooklyn dans le cadre de l’échange avec Ben Simmons, l’arrière (ou meneur) de bientôt 32 ans (il les fêtera le 26 août) avait choisi de ne pas activer la player option à 47,4 millions de dollars qu’il avait dans son contrat pour la saison prochaine. Le barbu le plus célèbre du basket mondial avait donc le choix de s’engager où il voulait, mais il a bel et bien décidé de rester en Pennsylvanie, pour un salaire moins important. A la recherche d’un tout premier titre NBA, Harden a en effet décidé de se « sacrifier » en acceptant un salaire moins important pour que la franchise puisse recruter d’autres bons joueurs. Il s’est donc mis d’accord avec les 76ers pour signer un nouveau contrat de deux ans pour 68 millions de dollars : 33 millions en 2022-23 et 35 millions en 2023-24. La deuxième saison sera une player option, c’est donc lui qui décidera s’il veut rester ou non. C’est le toujours bien informé Adrian Wojnarowski d’ESPN qui a révélé l’information ce mercredi.


21 points de moyenne pour Harden en saison régulière

La saison passée, James Harden a tourné à 21 points, 10,5 passes et 7,1 rebonds de moyenne en 21 matchs de saison régulière avec Philadelphia, et 18,6 points, 8,6 passes et 5,7 rebonds en 12 matchs de play-offs. Mais cela n'a pas suffi. Eliminés en demi-finales de Conférence par Miami en mai dernier, les 76ers n'arrivent toujours pas à franchir les dernières marches, eux qui n'ont plus disputé une finale de Conférence et des Finales NBA depuis 2001 (avec Allen Iverson et Dikembe Mutombo) ni remporté un titre NBA depuis 1983 (avec Moses Malone et Julius Erving). Ils espèrent enfin y parvenir la saison prochaine, avec leur duo de stars James Harden - Joel Embiid, renforcé cet été par l'arrivée de PJ Tucker en provenance de Miami et Danuel House en provenance de Utah, sans oublier David Roddy, drafté en 23eme position. Avec également Tobias Harris, Tyrese Maxey ou Matisse Thybulle, les 76ers ont de quoi bien figurer. Mais la concurrence est très rude.

>