NBA : Où va Cleveland ?

Reuters

Le titre NBA de 2016 est déjà bien loin à Cleveland. Depuis, LeBron James a à nouveau quitté son Ohio natale pour continuer sa carrière, cette fois, chez les Los Angeles Lakers. Orphelins de leur star, les Cavaliers ont dû entamer une nouvelle phase de reconstruction. C’est en ce sens que les Cavaliers ont donc drafté Collin Sexton en 2018 et Darius Garland en 2019. Après les 8eme et 5eme choix des dernières drafts, les Cavs devraient cette année encore être gâtés.

Avec 19 victoires et 46 défaites, Cleveland est actuellement le 2eme pire bilan de la Ligue, derrière les Golden State Warriors, et peut légitiment rêver d’avoir un des premiers choix lors de la cuvée 2020. Avec trois jeunes prometteurs, la franchise de l’Ohio pourrait ainsi débuter un nouveau cycle l’an prochain. Pour cela, les dirigeants ont choisi de faire confiance à J.B. Bickerstaff, l’entraîneur arrivé en cours de saison à la place de John Beilein, qui a été prolongé jusqu’en 2024 avant l’arrêt de la saison, dû à la pandémie de coronavirus.

 

Drummond devrait rester, quid de Thompson ?


Si le nouvel homme fort de Cleveland veut construire le futur au tour de ce duo, la franchise va devoir faire des choix cet été avec la « free agency 2020. » Avec notamment Matthew Dellavedova et Tristan Thompson en fin de contrat, les Cavs vont devoir se poser les bonnes questions. Alors qu’Andre Drummond a une « player option » et devrait rester pour toucher 28,7 millions d’euros l’année prochaine, le pivot canadien pourrait faire les frais de l’arrivée en cours de saison de l’ancien des Detroit Pistons.

Une chose est sûre, impliqué dans le projet, Bickerstaff entend bien faire des Cavs une destination intéressante pour les joueurs libres et ainsi accélérer la phase de reconstruction. « On souhaite être une destination où les gens veulent rester et où les gens veulent venir », confiait-il sur le site officiel de la franchise, début avril. Malgré un bilan sportif peu reluisant, les Cavaliers disposent tout de même d’une base de travail intéressante pour lancer ce nouveau cycle tant attendu à la Rocket Mortgage FieldHouse, l’antre de la franchise. L’intersaison devrait permettre d’y remédier et d'y voir plus clair dans l’Ohio.