NBA - Oklahoma City : Sarr signe un contrat « two way »

panoramic
Olivier Sarr a convaincu ! Après avoir signé deux contrats de dix jours avec Oklahoma City fin décembre puis début janvier, le pivot français monte en grade au sein du Thunder, puisqu’il vient de signer un contrat « two way ». Un joli cadeau pour celui qui a fêté ses 23 ans dimanche dernier. Grâce à ce contrat, le natif de Niort pourra faire des allers-retours entre la NBA et la G-League. Formé pendant trois ans à l’Université de Wake Forest (2017-20) avant de partir pour sa dernière année de fac à Kentucky, Sarr s’était présenté à la dernière draft, mais aucune franchise ne l’avait choisi. Il était resté aux Etats-Unis, participant à la Summer League avec Memphis, et c’est finalement OKC qui avait fait appel à lui pour un contrat de dix jours fin 2021. Il a disputé deux matchs sous le maillot du Thunder les 28 et 29 décembre, marquant 4 points, prenant 5 rebonds et contrant 2 ballons en 12 minutes contre Sacramento, avant de ne jouer que 1’50 contre Phoenix. Il a ensuite été envoyé dans l’équipe de G-League du Thunder, l’Oklahoma City Blue, où il a joué 9 matchs, pour une moyenne de 8,7 points et 7,3 rebonds en 18 minutes.

OKC aime les Français


Les deux prochains mois vont lui permettre de porter de nouveau le maillot du Thunder et du Blue à tour de rôle. Le Thunder, où évolue également le Français Théo Maledon, est actuellement avant-dernier de la Conférence Ouest, avec 18 victoires pour 40 défaites à 24 matchs de la fin et ne se qualifiera pas pour le play-in, sauf improbable miracle. Quant au Blue, où évolue également le Français Jaylen Hoard (qui a joué une saison avec Sarr à Wake Forest), il est actuellement sixième de la Conférence Ouest de G-League, avec 10 victoires pour 9 défaites. Olivier Sarr aura donc l'occasion de faire ses preuves. Avant de peut-être décrocher un "vrai" contrat cet été ?

>