NBA : Milwaukee, candidat au doublé ?

Reuters
Quarante ans après, Milwaukee a de nouveau atteint les sommets, l'an passé. Reste désormais à savoir si la franchise des Bucks arrivera à y rester. Titrée pour la deuxième fois de son histoire, l'équipe de Giannis Antetokounmpo aura, cette année, la lourde tâche d'assumer son statut de champion en titre, pour tenter de conserver son précieux bien. Si sa candidature à sa propre succession ne fait guère de doutes, Milwaukee aura, encore une fois cette année, une meute de morts de faim derrière lui. Parmi les plus importants, comment ne pas citer les Lakers de Los Angeles ou bien encore les Nets de Brooklyn.


Les Bucks se sont renforcés

Alors, peut-être que Milwaukee ne sera certainement pas la franchise la plus attendue à sa propre succession. Un effet de surprise qui pourrait malgré tout être bénéfique aux Bucks qui, cette année encore, auront certainement des vues sur le trône. Cette saison, les Bucks se sont renforcés, avec les arrivés de George Hill, Semi Ojeleye, Grayson Allen, Georgios Kalaitzakis et Rodney Hood. Milwaukee n'a pas fait forcément de folies, avec certainement des moyens plus limités que d'autres, mais a également fait resigner Bobby Portis ainsi que Thanasis Antetokounmpo. Seul ombre de tableau, la perte de P.J. Tucker, parti prendre le soleil du côté de Miami.


Antetokounmpo au rendez-vous

Mais la star locale sera encore bel et bien là. En effet, Giannis Antetokounmpo, double MVP, défenseur de l'année, quintuple All Star, champion NBA et MVP des finales, répondra encore présent pour mettre à mal les défenses adverses. Il sera encore, à n'en pas douter, l'un des joueurs à suivre cette saison dans la prestigieuse Ligue de basketball. En fin de saison dernière, le « Greek Freak » avait terminé avec une grosse blessure à un genou. Reste à savoir quel sera son état de fraîcheur pour le début de ce nouvel exercice. Quoi qu'il arrive, les Bucks feront tout pour conserver leur bien et être les premiers à faire cela depuis les saisons 2016-2017 et 2017-2018, avec les Golden State Warriors.

>