NBA : Manquer le premier choix de la Draft, une petite déception pour Green


Jalen Green espérait un peu mieux. Annoncé comme l’un des plus grands talents présents lors d’une des Draft NBA les plus relevées des dernières années, l’arrière de 19 ans a vu les Houston Rockets lui faire confiance avec une sélection en deuxième position cette année. Au lieu de jouer au niveau universitaire la saison passée, le Californien a préféré entrer au plus tôt dans le monde professionnel en intégrant l’équipe « Ignite » évoluant en G-League et qui permet à des joueurs sortant du lycée de continuer leur développement tout en leur permettant de toucher un salaire allant jusqu’à 500 000$ (430 000 euros). Alors qu’il espérait accrocher la première place de la Draft NBA 2021, le natif de Merced a vu Cade Cunningham le devancer, ce qui a été une véritable déception pour l’arrière talentueux, sûr de lui et ne doutant pas de ses capacités. Après s’être montré à son avantage lors de la Summer League avec les Rockets, durant laquelle il a affronté et même battu les Detroit Pistons emmenés par Cade Cunningham, le joueur de 19 ans s’est exprimé sur cette décision et a abordé le sujet de ses ambitions dans des propos recueillis par Yahoo! Sports. « Je voulais être le premier choix mais, par rapport au lieu, je ne voulais pas être à Detroit. Je me sens bien plus à l’aise à Houston, a-t-il confié. J’ai l’impression d’être dans un environnement familial. »


Green vise le titre de rookie de l’année


Des propos dans lesquels il affirme sans sourciller que, selon lui, il méritait cette première place lors de la Draft mais qu’il était finalement heureux de ne pas avoir rejoint les Pistons. « Aller à Detroit, c’était un peu comme retourner dans la bulle G-League dont je venais de sortir. C’est ce que j’ai ressenti concernant Detroit, a-t-il déclaré. Là-bas, je n’aurai pas eu l’occasion de sortir car il n’y a pas grand-chose à faire. Tu vas à la salle d’entraînement puis tu rentres chez toi. » Avec de tels propos, il n’est pas certain que Jalen Green se fasse beaucoup d’amis du côté du Michigan et devrait certainement recevoir un traitement de faveur quand il devra évoluer sur le parquet de la Little Caesars Arena au cours de la saison. Malgré cette déception d’avoir vu la première place de la Draft lui échapper, le jeune joueur n’a désormais en tête qu’un seul objectif, celui de priver Cade Cunningham du titre de rookie de l’année et ainsi succéder lui-même à LaMelo Ball, sacré la saison passée.

>