NBA - Los Angeles Lakers : Jeanie Buss, la pionnière

AFP

Si les Lakers sont de retour au sommet, ils le doivent en partie à Jeanie Buss. Fille de Jerry, cette dernière a tout connu avec l'une des franchises de Los Angeles. Propulsée sur le devant de la scène depuis la mort de son père en 2013, l'ancienne femme de Phil Jackson, mythique entraîneur notamment durant les belles années de Michael Jordan, a petit à petit gravi les échelons pour prendre seule les commandes des Lakers en 2017-18.

Après des années compliquées en Californie, elle aura en très peu de temps permis de ramener le Trophée Larry O'Brien du côté du Staples Center, malgré des conditions bien compliquées cette saison. Entre la mort de Kobe Bryant en janvier dernier et la fin de saison en NBA touchée par la pandémie de coronavirus, ce 17eme titre pour les Pourpre et Or a forcément une résonnance bien différente. Ainsi, la patronne des Lakers est par la même occasion devenue la première propriétaire à gagner un titre en NBA.

Buss adoubée par Bryant

Une belle récompense pour celle qui a mis fin aux années de Mitch Kupchak en tant que General Manager pour installer Rob Pelinka, avec le succès qu'on lui connait désormais. Malgré des querelles familiales au sujet de la franchise, Jeanie Buss semble avoir permis de relancer une nouvelle ère depuis la venue de LeBron James en Californie et pouvait savourer ce magnifique succès. « Nous avons vécu une tragédie déchirante avec la perte de nos bien-aimés Kobe et Gianna. Que ce trophée nous rappelle que lorsque nous nous unissons, que nous croyons en nous les uns et les autres, des choses incroyables peuvent se produire », confiait-elle après le titre des siens.

Considérée comme l'une des personnalités les plus puissantes du sport mondial, elle avait d'ailleurs vu Kobe Bryant se montrer dithyrambique à son sujet. « Je veux te montrer que les femmes en NBA peuvent être des leaders comme les hommes », racontait l'ancienne légende des Lakers à sa fille Gianna à propos de Jeanie Buss.


Le film des Finales :