NBA - LeBron James : "Trop d'émotions pour parler de Kobe aujourd'hui"

Reuters
LeBron, quel est votre réaction à l'annonce des forfaits de Joel Embiid et Ben Simmons qui ont été en contact avec un cas de Covid-19 ? Est-ce que cette situation justifie les doutes que vous aviez ?
C'est malheureux que Joel et Ben ne soient pas en mesure de jouer ce soir. Ils méritent le statut de All-Star et cela veut dire beaucoup pour nous tous, même pour ceux qui n'étaient pas en faveur de sa tenue. Pour moi, c'est toujours la même chose. J'aime notre ligue et j'aime jouer au basket au plus haut-niveau mais étant donné le contexte actuel, la pandémie que nous traversons et tout ce qui va avec, je pense que l'on aurait pu réfléchir à cet événement d'une manière différente. Mais ce n'est pas de mon ressort, je ne cherche à contrôler que ce que je peux contrôler et je suis là pour représenter la Team LeBron. On savait tous qu'une telle chose pouvait arriver mais je n'aime vraiment pas le fait que Joel et Ben soient privés de match pour ces raisons, même s'ils n'ont pas été testés positifs.

Le All-Star week-end est habituellement une fête. A quel point le contraste est-il saisissant entre cette année et les autres ? Est-ce que cela ressemble à un All-Star Game ?
Pas vraiment. Habituellement, tu es excité par ce week-end parce que tu vas jouer mais aussi parce qu'il y a énormément d’événements tout au long du week-end, avec la possibilité de visiter la ville, de passer du temps en famille et un très bon moment. Habituellement, tout le monde est là. Le All-Star week-end, c'est quand le monde du basket se réunit dans une même ville pour profiter et passer du temps ensemble. D'ordinaire, ces quelques jours sont merveilleux tout point de vue. Mais là, je suis assis, seul, à l'isolement dans ma chambre d'hôtel. Ma famille n'est pas là, c'est vraiment différent des autres années.

Quels souvenirs gardez-vous de votre premier All-Star Game en 2005 ?
Il me semble que c'était à Denver si je ne me trompe pas et il faisait terriblement froid mais ça ne me dérangeait pas car je viens de l'Ohio (rires). C'était la première fois que j'étais sur le même parquet que tous les joueurs que j'avais en poster dans ma chambre. Ils étaient tous là à l'exception de Michael Jordan, Penny Hardaway et quelques joueurs comme ça. Je me disais « Wow ! » Je n'arrivais pas à y croire.

Est-ce que vous pouvez évoquer vos meilleurs moments passés au All-Star Game avec Kobe ?
J'aimerais éviter le sujet aujourd'hui. C'est trop d'émotions pour moi et notre franchise. Son esprit et celui des autres victimes de ce jour tragique continuent de nous accompagner. Mon cœur est avec Kobe, Gigi et toute la famille Bryant mais je ne vais pas plus parler de lui.
 
 

>