NBA : Joel Embiid a obtenu la nationalité... américaine !


Voilà une nouvelle qui n'a pas dû plaire à Vincent Collet ! Alors que Joel Embiid a obtenu la nationalité française il y a deux mois, et pourrait donc évoluer sous le maillot bleu à la Coupe du Monde 2023 ou aux Jeux Olympiques de Paris 2024, ce qui a provoqué de nombreux débats dans le basket français, voilà qu'on apprend que le pivot né au Cameroun il y a 28 ans a également obtenu la nationalité américaine ! Le pivot des 76ers a confirmé à l'Associated Press ce jeudi qu'il avait prêté serment en tant que citoyen américain à Philadelphia il y a deux semaines. « Je suis ici depuis longtemps. Mon fils (Arthur, né en septembre 2020, ndlr) est américain. Je vis ici et c'est une bénédiction d'être Américain. Alors j'ai dit, pourquoi pas ? », a confié l'homme aux trois passeports. Né à Yaoundé en 1994, Joel Embiid est arrivé aux Etats-Unis, plus précisément en Floride, à 16 ans, avant de rejoindre l’Université de Kansas en 2012, puis d’être drafté en première position par les 76ers deux ans plus tard.

Embiid est fan de la culture française


Du point de vue de son histoire avec le pays, sa naturalisation américaine semble donc plus logique que sa naturalisation française. En janvier 2018, Joel Embiid avait toutefois confié dans les colonnes de L'Equipe être venu en France lorsqu’il était enfant et aimer la culture française : « J’ai beaucoup de famille en France. Des oncles, des tantes… J’y suis allé étant petit pour passer deux mois de vacances. Je n’ai pas eu l’opportunité d’y retourner depuis que je suis en NBA, mais à partir du moment où je suis en bonne santé et que pendant l’été je n’ai rien à faire ici à Philadelphia, j’aimerais voyager. J’aime la nourriture française, Roland-Garros ! Je veux voir le Tour de France. Je veux vraiment y assister dans la voiture du directeur de course, pour une épreuve de montagne. » Reste désormais à attendre sa répondre à la grande question : pour quelle sélection veut-il jouer ? "C'est encore trop tôt pour penser aux JO ou aux autres tournois internationaux. Je veux juste être en bonne santé et gagner une bague", confie-t-il à l'Associated Press. Renforcer l'équipe de France pour affronter les Etats-Unis les yeux dans les yeux à Paris 2024, ou renforcer une Team USA déjà assez largement dominatrice quand elle est au complet ? A lui de choisir...

>