NBA [J-6] Butler a fait monter la température !

beIN SPORTS

Car Jimmy Butler est le nouveau franchise player
 

Miami a un nouveau roi ! A peine Dwyane Wade parti après une belle tournée d’adieux, Jimmy Butler a préféré quitter Philadelphia, pourtant mieux taillé dans la course au titre, pour rallier la Floride. Pat Riley a réalisé un très joli coup qui a surpris beaucoup de monde en attirant l’arrière/ailier All-Star dans le cadre d’un sign-and-trade qui a notamment vu Josh Richardson filer vers les 76ers. L’un des meilleurs « two-way players » de la Ligue a donc préféré prendre les commandes d’une franchise qui partage le même ADN que lui. Difficile à manager après avoir connu 4 franchises en un peu plus de 2 ans, Butler a l’opportunité de prouver qu’il peut guider une équipe vers les sommets. Le potentiel est là en tout cas. Autant dire que ses partenaires devront filer droit s’ils ne veulent pas recevoir des soufflantes comme chez les Wolves… 

Car Goran Dragic va avoir un sacré concurrent
 

Qui de Goran Dragic ou Justise Winslow aura les clés du jeu du Heat cette saison ? C’est le doute le plus complet ! Les belles années du « Dragon » semblent être derrière lui. Opéré du genou droit en décembre dernier, il n’a disputé que 36 rencontres pour 13,7 points et 4,8 passes. En son absence, Erik Spoelstra avait promu le polyvalent Winslow en tant que starter au poste 1. Une réussite qui pourrait le pousser à renouveler l’expérience ! Mais la tête pensante du Heat devrait également l’aligner à l’aile aux côtés de Butler qui peut évoluer en arrière. A surveiller également en coulisses ce qu’il va se passer pour Dragic, dont le contrat va expirer et qui est déjà dans les rumeurs de trade avec Chris Paul, le nouveau meneur d’OKC… 

Car Tyler Herro a réalisé une belle Summer League
 

Dion Waiters n’aura également pas le droit à l’erreur puisqu’un rookie très prometteur a fait son apparition dans le roster. Lors de la Draft, Pat Riley a opté avec son 13ème pick pour Tyler Herro. Et la Summer League de Las Vegas a déjà validé son choix avec 19,8 points en moyenne, même s’il faut évidemment relativiser le niveau des défenses lors de ce tournoi estival. La qualité de son shoot longue distance est une très bonne nouvelle pour le « spacing » de Miami où le staff a déjà été impressionné par son éthique de travail. Dragic et Waiters n’ont pas vraiment intérêt à se blesser si Herro confirme vite les espoirs placés en lui. Ses 23 points en 24 minutes en pré-saison face à Atlanta lundi sont en tout cas de bon augure… 

Et si Jimmy Butler était trop seul ?

Cette question ne concernera peut-être que cette saison en fonction de ce qu’il va se passer l’été prochain mais elle est centrale dans le projet du Heat. Certes, Justise Winslow et Bam Adebayo ont déjà montré de belles choses mais ils semblent encore loin du niveau All-Star qu’a Butler. Et cette Ligue n’est pas du genre à autoriser les one-man shows… Les duos flamboyants voire les Big Three sont légion dans la NBA actuelle et Butler pourrait bien vite se retrouver esseulé au niveau du scoring ou dans les moments chauds. 

Le poste d’ailier fort l’illustre bien puisque James Johnson et Kelly Olynyk se battront pour une place dans le cinq majeur. Deux bons joueurs de complément mais sont-ils capables d’élever leur niveau de jeu pour faire progresser cette franchise et pourquoi pas lui faire passer un tour de Playoffs ? Avec Pat Riley dans l’ombre et Erik Spoelstra, dont les qualités de coach ne sont plus à démontrer, aux commandes, rien n’est impossible ! Une chose est sûre : le Heat sera une équipe très enquiquinante à jouer pour rester poli… 


Bam bam bam ! Tous les arceaux de la Ligue risquent d’être fortement chahutés avec le nouveau pivot titulaire de Miami ! Enfin débarrassé d’Hassan Whiteside, tradé du côté de Portland, Adebayo a toutes les cartes en main pour exploser dans les prochaines semaines. « Je ne vois pas ça comme de la pression, plus comme une opportunité. Une grosse opportunité », a souligné cet abonné aux highlights qui devrait très logiquement atteindre a minima le double-double de moyenne. 

Au-delà de son impact des deux côtés du terrain, l’intérieur de 22 ans, drafté seulement au 14ème choix en 2017, doit devenir le principal lieutenant de Butler. « Je pense que vous allez le voir avec un rôle de leader encore plus important, a d’ores et déjà annoncé Erik Spoelstra. Certains aspects de son jeu sont vraiment sous-estimés comme vraiment son jeu de passes et sa capacité à aider les autres à devenir meilleurs. J’aime quand les joueurs veulent partager les succès avec les autres et il a cette qualité. » 

Meneurs : Goran Dragic, Justise Winslow, Kendrick Nunn
Arrières : Dion Waiters, Tyler Herro
Ailiers : Jimmy Butler, Derrick Jones Jr., KZ Okpala, Duncan Robinson
Ailiers forts : James Johnson, Kelly Olynyk
Pivots : Bam Adebayo, Meyers Leonard, Udonis Haslem

7ème de la Conférence Est

L’arrivée surprise de Jimmy Butler a changé la donne pour Miami ! Sauf évidemment grosse blessure, on voit mal le Heat sortir encore du Top 8. Pour rêver plus haut, il faudra certainement encore attendre un an ou plus.
 


 


>