NBA : Cordinier n'ira pas à Brooklyn


Isaïa Cordinier n’a pas la même chance que Petr Cornelie. Les deux joueurs avaient été draftés la même année, en 2016, en respectivement 44eme et 53eme position. Mais si Cornelie a vu Denver l’engager, cinq ans plus tard, avec un contrat « two way » (qui permet de faire des allers-retours entre la NBA et la G-League), Cordinier est toujours sans contrat. Drafté par Atlanta, l’arrière de 24 ans avait vu ses droits être transférés à Brooklyn dans le cadre du transfert de Jeremy Lin des Nets aux Hawks en juillet 2018. Et selon le toujours bien informé Adrian Wojnarowski d’ESPN, la franchise de New York a décidé de ne pas proposer de contrat à Isaïa Cordinier, qui devient donc free agent. « Suite à l’arrivée de plusieurs vétérans dans le roster, il n’avait pas d’opportunité d’être dans l’équipe, et les Nets laissent au joueur la liberté de signer ailleurs », écrit le journaliste. La concurrence est rude en effet sur les lignes extérieurs à Brooklyn, avec notamment Kyrie Irving, James Harden, Kevin Durant ou Patty Pills, rien que ça !

Cordinier dans le cinq majeur de la dernière Eurocoupe


La pré-saison NBA débute dans deux semaines et la saison régulière dans un mois. Il reste donc peu de temps à Cordinier pour trouver une équipe outre-Atlantique. Mais il pourrait aussi passer par la G-League avant de retrouver l’élite, comme l’avait fait Axel Toupane l’an passé, en débutant la saison chez les Santa Cruz Warriors avant de finir champion chez les Milwaukee Bucks. Ses statistiques, en tout cas, ont de quoi intéresser plusieurs franchises. Il tournait la saison passée à 12 points, 7,9 rebonds et 3,7 passes de moyenne en 31 minutes en Jeep Elite avec Nanterre, et 15,8 points, 5,2 rebonds et 3,2 passes de moyenne en 34 minutes en Eurocoupe, où il a été élu dans le cinq majeur. L’ancien joueur d’Evreux, Denain et Antibes compte également neuf sélections en équipe de France en 2020 et 2021.

>