NBA - Charlotte : Les Hornets libèrent Nicolas Batum de son contrat

Panoramic

Après cinq saisons, c’est l’heure des adieux entre Nicolas Batum et les Charlotte Hornets. Arrivé en 2015 au sein de la franchise propriété de Michael Jordan, l’ailier international tricolore n’ira pas au bout de son contrat de cinq valorisé à 120 millions de dollars. En effet, selon le journaliste du Charlotte Observer Rick Bonnell, les dirigeants de la franchise de Caroline du Nord ont décidé de libérer le capitaine de l’équipe de France à un an de l’échéance de ce « super contrat ».

Désormais sans la moindre attache, Nicolas Batum devient un « free agent » et va pouvoir négocier ce qui pourrait être, à 31 ans, le dernier gros contrat de sa carrière dans la prestigieuse ligue nord-américaine lui qui sort d’une saison 2019-2020 en demi-teinte avec 22 matchs disputés (3,6 points et 4,5 rebonds en moyenne par match).


Batum écarté, Hayward en approche


Une décision qui est loin d’être irréfléchie pour Michael Jordan et ses équipes. En effet, le montant du contrat de Nicolas Batum posait un problème aux Hornets qui sont sur les rangs pour attirer Gordon Hayward. Mais pour faire signer l’ailier des Boston Celtics, il fallait faire de la place dans le « salary cap », la limite fixée par la NBA à la masse salariale des franchises. Pour cela, le départ de Nicolas Batum était une nécessité économique.

Au sein des Hornets, l’ancien joueur du Jazz retrouverait Ron Nored, assistant de James Borrego et ancien coéquipier à Butler. Pour faciliter les négociations, Michael Jordan n’a pas hésité à prendre son téléphone pour s’entretenir avec le joueur et le convaincre de rallier sa franchise. Selon le journaliste d’ESPN Adrian Wojnarowski, ce n’est plus qu’une question de temps avant que l’affaire soit conclue.