Milwaukee s'affirme encore un peu plus après sa victoire à Toronto

C’était le choc de la nuit entre le champion NBA en titre et la meilleure équipe depuis le début de la saison. Milwaukee et Toronto se retrouvaient pour la première fois au Canada depuis le match 6 de la dernière finale de la Conférence Est. Et en s’imposant sans trembler sur le parquet des Raptors (108-97), les Bucks ont confirmé une nouvelle fois leur statut de meilleure équipe de la ligue. Au lendemain d’une victoire en prolongation à Washington, Milwaukee ne démarre pas au mieux la rencontre. Après un premier quart-temps équilibré, les Raptors, grâce notamment à l’apport de leur banc, font jeu égal avec Milwaukee et mènent au score (27-25). Pascal Siakam (22 points, 6 rebonds, 3 passes) et les siens sont bien dans leur match et se disent alors qu’ils auront leur mot à dire dans cette rencontre au sommet.

Un tournant en fin de deuxième quart-temps


Toronto continue de ne pas laisser grand chose à son adversaire dans le deuxième quart-temps en imposant un rythme élevé. Fatigués, les Bucks sont menés 51-39 jusuq’à trois minutes de la mi-temps. Sous l’impulsion de Giannis Antetokoumpo et grâce à plusieurs paniers à trois points, Milwaukee signe un 11-1 pour finalement revenir à deux points de Toronto à la pause (52-51). Ce retour sera finalement le tournant de ce match. En seconde période, les Bucks passent la vitesse supérieure et ne seront plus inquiétés dans cette rencontre face à des Raptors moins inspirés dans leurs shoots. Antetokoumpo, passé tout près du triple-double (19 points, 19 rebonds, 8 passes), Kris Middleton (22 points, 8 rebonds, 3 passes) et le banc de Milwaukee, pourtant pas fringuant en début de rencontre, ont fait la différence pour offrir au leader de la conférence Est sa cinquantième victoire de la saison. En parton, les Bucks ont signé avec cette victoire au Canada un quatrième succès de rang et confirment un peu plus leur statut de meilleure équipe de cette saison régulière.