Les Warriors vont tenter de garder le trio Green-Wiggins-Poole

USA TODAY Sports

Les semaines à venir promettent de bons maux de tête aux dirigeants des Warriors. Les finalistes en titre doivent en effet se pencher sur les situations contractuelles de trois éléments majeurs de l’équipe, Draymond Green, Andrew Wiggins et Jordan Poole. 

Ce dernier a jusqu’au 17 octobre pour signer une prolongation de son contrat rookie, sans quoi il sera free agent « protégé » lors de la prochaine intersaison. Andrew Wiggins, lui, est sur le point de devenir « free agent non protégé » (libre de signer où il le souhaite) à la fin d’une dernière année de contrat à 33 millions de dollars. Enfin, Draymond Green dispose d’une « player option » à 27,5 millions de dollars pour la saison 2023-2024. 

Des dépenses énormes

« On veut tous ces gars. Peut-on tous les garder ? Je ne sais pas. Cela dépend de ce qu’il en sera niveau financier, des demandes et de ce qu’on fera. On n'en est pas encore au point de prendre ces décisions », affiche le general manager des Warriors, Bob Myers, en précisant certaines décisions pourront être prises « dans les deux prochaines semaines » et d’autres « dans les sept ou huit prochains mois ». 

Les Warriors ont battu des records niveau dépenses la saison dernière, devenant même de l’équipe la plus dépensière de l’histoire avec environ 346 millions de dollars en salaires et taxes. Le duo Stephen Curry – Klay Thompson compte déjà pour 88 millions de dollars dans la masse salariale actuelle.  

Malgré cette faible marge de manœuvre, « la bonne nouvelle » selon Bob Myers est que « je n’entends pas dire que quelqu’un veuille partir. Ce serait un problème plus grave s’ils disaient : ‘Je ne veux pas être ici, je m’en vais à la fin de la saison’ ou ‘Transférez-moi’. Je n’entends rien de tout ça. L’objectif est de faire de notre mieux pour trouver une solution. »  


>