Les Lakers peuvent-ils s’en remettre ?

Reuters

Un seul être vous manque… Touché à l’aine deux jours plus tôt, Anthony Davis a encore beaucoup manqué aux Lakers lors du quatrième match de la série du premier tour des play-offs face aux Suns. Battus à domicile dimanche (92-100), les champions en titre ont été totalement balayés à Phoenix mardi (115-85), et sont désormais au bord du gouffre.

Plus que l’avantage de la franchise de l’Arizona (3-2), à un match de la qualification, c’est l’impression laissée par les Angelenos qui inquiète. Alors qu’on attendait un LeBron James des (très) grands soirs, il n’a pu inscrire "que" 24 points (assortis de 7 passes et 5 rebonds). Mais cela aurait pu passer si le reste du casting n’avait pas été en-dessous du tout.

 

34,5% de réussite au tir !


Et le symbole de cette faillite est clairement Dennis Schröder, l’un des deux joueurs du cinq de départ à ne pas avoir marqué le moindre point avec Kentavious Caldwell-Pope. Et si «KCP» a une excuse, puisqu’il était de retour de blessure et a dû rapidement abandonner ses partenaires après avoir rechuté, le meneur allemand a lui joué 26 minutes, délivré une passe décisive et capté 4 rebonds, et affiche un piteux 0/9 au tir.

Une équipe en panne d’adresse donc, avec seulement 34,5% de réussite (29/84) ! Une constante depuis le début de cette série pour les Angelenos. Outre Andre Drummond (7 points et 13 rebonds), le seul rayon de soleil est finalement venu du banc, avec le réveil (offensif) de Kyle Kuzma (15 points) et la rentrée tonique du jeune Talen Horton-Tucker (11 points et 11 rebonds en 16 minutes).



Mais il faudra mettre beaucoup plus d’ingrédients, et compter sur le retour de Davis, pour venir à bout de cette équipe de Phoenix emmenée par un Devin Booker bouillant (30 points, 7 rebonds et 5 passes), et qui a montré qu’elle n’avait pas terminé avec le deuxième meilleur bilan de la NBA par hasard…


>