Lakers : Magic Johnson règle ses comptes !

Reuters

Un peu plus d’un mois après avoir démissionné de son poste de président des opérations basket des Los Angeles Lakers, Earvin "Magic" Johnson est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à rendre son tablier. L’ancien dirigeant californien égratigne notamment Rob Pelinka, le manager général de la franchise, qui lui aurait savonné la planche, selon lui.

"J’ai commencé à entendre que je ne travaillais pas assez, que je n’étais pas au bureau. Certaines personnes disaient que Rob racontaient des choses dans mon dos, a-t-il expliqué sur ESPN. Et puis j’ai reçu des appels d’amis, en dehors du basket, qui me disaient que ces choses-là circulaient également à l’extérieur, et plus seulement en interne."

Une ambiance de travail devenue si pesante que l’ex-meneur de jeu des Angelenos a donc décidé, début avril, de quitter ses fonctions.