Kevin Durant ne veut plus parler de ses envies de départ

Reuters

Animateur principal de l'intersaison avec ses envies de départ, puis un ultimatum fixé à ses dirigeants, Kevin Durant a finalement fait marche arrière. Après une réunion au sommet avec le propriétaire de la franchise, son coach Steve Nash et le GM Sean Marks le 22 août dernier, le double champion NBA a choisi de rester aux Nets où il va entamer un nouveau contrat de quatre ans. C'est pour cette raison qu'il aimerait ne plus parler de tout ça.

« Est-ce qu’à un moment, on peut passer à autre chose ? » a-t-il répondu aux journalistes vendredi. « Ce que je veux dire, c’est que je sais que c’est une histoire intéressante. Je sais que ça a occupé la plus grande partie de l’intersaison et que ça fait vendre du papier. J’en ai conscience. Mais je n’ai manqué aucun match. Je n’ai manqué aucun entraînement. Je suis toujours là. J’espère donc qu’on pourra passer à autre chose. »

"Nous avons exprimé toutes nos préoccupations et les moyens d’améliorer les choses"

Selon lui, "beaucoup de choses étaient inexactes" dans ce qu'a rapporté la presse pendant l'été, et à partir du moment où il s'est expliqué avec son entraîneur et ses dirigeants, il a tourné la page. "« J’étais énervé et, comme une famille, ils ont compris que j’étais énervé » poursuit Durant. « Ils étaient d’accord avec certaines choses, alors nous en avons parlé. Nous avons exprimé toutes nos préoccupations et les moyens d’améliorer les choses et tout s’est arrangé à partir de là. Je suis content d’être ici maintenant. »

L'ailier All-Star l'assure, il aime toujours ses coéquipiers et jouer au Barclays Center. "J’ai donc pensé que ce serait une décision facile de revenir et de jouer, parce que j’aime le basket. Cet environnement a été bon pour moi ces deux dernières années, même si j’ai eu quelques doutes. Mais globalement, en y réfléchissant, j’aime toujours venir ici et travailler. »


>