Gregg Popovich voit les Spurs comme un "nouveau né"

Reuters

Après cinq titres de champion (1999, 2003, 2005, 2007, 2014) avec les San Antonio Spurs et une équipe toujours compétitive depuis sa prise de fonction en 1996, Gregg Popovich aurait pu lâcher les commandes maintenant que la franchise texane est en reconstruction. Mais l’entraîneur de 73 ans n’est pas seulement guidé par la quête de la victoire, et il prend aussi énormément de plaisir à former les jeunes joueurs et à les voir évoluer. À la tête du groupe qui est peut-être le plus faible qu’il ait eu sous ses ordres dans le Texas, Gregg Popovich était pourtant enthousiaste à l’aube de cette saison 2022/23.

« À ce stade, le travail consiste vraiment à les faire démarrer comme il faut, comme un nouveau né, à lui donner tous les nutriments dont il a besoin pour se développer correctement et dans le meilleur environnement. C'est notre objectif. Tout le reste se fera tout seul. Tout succès que nous aurons viendra de là » a-t-il expliqué. « Je ne devrais probablement pas dire ça, mais je vais le dire quand même : personne ici ne devrait aller à Las Vegas avec l'idée de parier sur nous pour gagner ce championnat. Je sais bien que certains diront : « Mon Dieu, quel rabat-joie ! Il y a une chance, et s'ils travaillent vraiment dur ? » Ça n'arrivera probablement pas. Mais ce n'est pas la question. Et très honnêtement, je m'en fiche complètement. Vous savez tous ce qui m'intéresse. »


>