Erik Spoelstra félicite Victor Oladipo

USA TODAY Sports

9 points, 2 rebonds et 2 passes, avec un 3 sur 9 aux tirs. Victor Oladipo a signé un match typique de rentrée, cette nuit face aux Pistons. Une prestation jugée encourageante par son coach, Erik Spoelstra, même si ce dernier veut en retenir un autre aspect que les chiffres.

« C’est d’abord sur le plan humain. Oublions le basket, sa manière de jouer ce soir ou encore à quoi il a ressemblé… Pour moi, il y a avant tout l’aspect humain et on est vraiment heureux pour lui. Il a traversé tellement de choses depuis plus de trois ans… Il a montré tellement de persévérance et de force à bosser à l’abri des regards. On se retrouve seul, et c’est compliqué pour n’importe qui. Le fait qu’il soit de retour, c’est une étape importante », développe le coach. 

Depuis son arrivée au Heat en mars 2021 l’arrière n’avait joué que 27 matches, dont 15 en playoffs, avant la rencontre de cette nuit. C’est dire les mois de galère effacés par le plaisir de rejouer malgré une défaite dure à avaler face à Detroit.  

Temps de jeu restreint

« Évidemment, ce n’est pas le résultat que l’on voulait ou que je voulais. mais je suis heureux de rejouer. C’est juste bien d’être sur le terrain. Je suis optimiste sur le fait que je vais continuer de m’améliorer. Tout va se faire naturellement », affiche l’ancien joueur des Pacers, du Thunder ou du Magic. 

Son coach précise que son temps de jeu « sera limité pendant un certain temps, mais le plus important, c’est qu’il se soit très bien senti. Au moment où je vous parle, il était déjà prêt à aller à la muscu. C’est bon signe, et ça signifie que tout s’est bien passé. Cela veut dire que le programme qu’il a suivi était le bon. »


>