Donovan Mitchell se voyait déjà aux Knicks

Reuters

Présenté à la presse pour la première fois en tant que membre des Cleveland Cavaliers, Donovan Mitchell a confirmé qu’il s’était pourtant vu rentrer chez lui, à New York. Les Knicks étaient ainsi les favoris pour le récupérer, une fois que Danny Ainge a mis en route la destruction de son duo avec Rudy Gobert pour lancer la reconstruction à Salt Lake City.

"Je ne vais pas mentir à ce sujet, je pensais que je rentrais chez moi. Une fois que Rudy (Gobert) a été échangé, j'ai pensé que c'était écrit. Je pense que nous l'avons tous vu. J'avais le sentiment que j'allais être transféré. Je pensais que c'était New York. Qui n'a pas envie de jouer chez lui, à côté de chez sa mère ? Je n'ai pas vécu chez moi depuis que je suis au CM1."

Mais c’est finalement dans l’Ohio qu’il a atterri, en échange notamment de Collin Sexton, Lauri Markkanen et surtout énormément de choix de Draft. Une destination moins prestigieuse mais beaucoup plus intéressante sur le plan sportif. Et pour Donovan Mitchell, qui a grandi comme fan de LeBron James, c’est un point d'atterrissage qui fait sens.

“J'étais là à me dire : 'On a un groupe talentueux qui était 3e de la conférence Est avant que les blessures ne les frappent, et encore, je n'étais pas là'. Sur le papier, on fait peur ! On ne peut que faire mieux et plus, et continuer de gagner et de construire. On est jeune mais on a faim. On est prêt !”


>