Devin Booker doit une revanche

Panoramic
Les fans des Suns et de basket qui n’ont pas pu visionner le match 3 des Finales NBA 2021 ont dû halluciner ou sévèrement se fictionner les yeux au réveil lundi matin en se demandant si cela était bien la réalité. Mais oui, la feuille de stats de Devin Booker affichait véritablement 10 points au terme de la victoire de Milwaukee (120-100), revenu à 1-2 contre Phoenix. La star de la franchise de l’Arizona a vécu un calvaire sur le parquet des Bucks.

Booker a tout simplement signé sa pire performance en play-offs. Excellent depuis le début des matchs clés, l’homme aux 25,6 points de moyenne en saison régulière a réalisé un horrible 3 sur 14 tirs et n’a évolué que 29 minutes, ne bougeant pas du banc dans le quatrième quart-temps. L’arrière des Suns a connu une entame cauchemardesque puis une conclusion frustrante. En début de Game 3, après deux succès de Phoenix (118-105 et 118-108), il a d’abord adressé un tir au-dessus de la planche après une grosse défense de Jrue Holiday. Dominé dans l’agressivité, la superstar des Suns n’a ensuite jamais pu trouver son rythme.
 

Booker : « Il y a des soirs comme ça… »


Le joueur de 24 ans avait cartonné durant au moins trois rencontres en play-offs en signant 47 points lors du match 6 contre les Los Angeles Lakers au premier tour, 34 unités face aux Denver Nuggets au deuxième tour et un prodigieux triple-double (40 points, 13 rebonds, 11 passes) d’entrée face aux Clippers en finale de Conférence. Cette fois, « Book » a calé. « Evidemment, ce n’était pas bon… Mais il y a des soirs comme ça, a reconnu l’arrière après la défaite. Le plus important pour moi, c’est la victoire, et on a échoué. Je suis donc davantage frustré par ça. Mais on a quelques jours de repos ici, et on va bien se remettre, on va regarder la vidéo, et on sera prêt mercredi. »

Devin Booker a même dégoupillé en fin de match en mettant un coup de pression aux arbitres tandis qu’il était sur le banc et que ses Suns étaient menés de 20 points. Frustré, il a concédé qu’il aurait pu trouver de meilleures positions de tirs, lui le scoreur numéro 1 de Phoenix qui est tout près de dépasser Rick Barry en devenant le joueur ayant marqué le plus de points pour ses premiers play-offs. « Je pense que je peux en trouver des meilleures, et on va faire en sorte que ce soit le cas. Le plus important, dans un match, c’est de gagner, et je pense qu’il y a eu d’autres choses pendant ce match. On peut dire que c’est un sport de réussites et d’échecs, mais au final, il faut faire en sorte que l’adversaire rate ses tirs, et qu’on profite d’opportunités faciles. C’est ce qu’on n’a pas fait ce soir. »
 

Monty Williams : « Il va rebondir »


Ça lui était arrivé de mal débuter comme jeudi dernier avec un 2/10 mais il avait réagi en claquant 31 points. Cette fois, il n’y avait rien à faire. Son coach Monty Williams a placé son bras autour de son épaule en fin de partie. Booker n’a rien révélé de leur échange, le manager a été, lui, plus disert. « Je lui parlais juste du match, du type d’intensité avec laquelle on doit jouer. Juste des trucs classiques, a confié Williams. Cela fait partie de ces matchs, dans le jargon NBA, qu’on doit jeter dans les toilettes.

Mais on ne peut pas le faire en finale NBA. On doit regarder la vidéo, en retenir une leçon et recommencer à jouer notre type de basket de façon régulière. On l’a vu par à-coups. On n’a pas été capable ce soir de maintenir un certain niveau de constance. D’habitude, quand on joue avec beaucoup d’intensité et de tranchant, la constance suit. Nous n’avons pas été constants. » Booker doit maintenant une revanche. « Il a été dans des situations similaires. Il va rebondir », a lâché avec assurance son entraîneur. Rendez-vous mercredi au match 4 au Fiserv Forum des Bucks.


>