Damian Lillard sur le point de dépasser Clyde Drexler

Reuters

« Je me suis dit : ‘Merde, déjà 10 000 ?’. » Damian Lillard se souvient très bien du jour où il a dépassé la barre symbolique des 10 000 points inscrits en carrière. C’était un soir de février 2018, en déplacement à Toronto. Il était d'ailleurs devenu le joueur le plus rapide à y arriver dans l'histoire de la franchise, à 27 ans.  

« C’était ma sixième saison dans la ligue. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à penser que si j’étais régulier, je pourrais atteindre les 20 000 points. Pour un scoreur, 20 000 points est toujours considéré comme une marque spéciale. À partir de là, j’ai su que c’était possible, mais c’est aussi là que j’ai fait mes premières recherches sur le record de points de Clyde Drexler avec l’équipe », rapporte le meneur. 

Avec 17 510 points au compteur, il a aujourd’hui seulement 530 points de retard sur l’ex-arrière des Blazers (18 040 points), qui a évolué à Portland de 1983 à 1995. Le meneur devrait ainsi le dépasser cette saison, après une vingtaine de matchs.   

Clyde Drexler a hâte de voir

« Les records sont faits pour être battus, mais je ne peux pas penser à un meilleur joueur ou une meilleure personne pour battre le record que Dame. Il incarne le fait d’être un joueur d’équipe et de se comporter en professionnel. Je n’ai que de l’admiration et du respect pour lui », a réagi le membre du Hall of Fame qui espère pouvoir être présent le jour du record. « C’est une belle étape à franchir. J’ai hâte qu’il l’accomplisse. » 

Ce record va un peu plus incarner sa fidélité envers sa franchise de toujours. « Clyde voulait me voir gagner à Portland. Mais il m’a dit de faire ce que je devais pour être heureux. Il m’a aussi dit de faire en sorte que la franchise soit redevable. Et à ce moment-là, je me disais que je détesterais être si près du but et manquer cette opportunité de lui passer devant si je devais partir. J’y ai vraiment pensé, mais je n’ai jamais vraiment cru que j’allais quitter Portland », raconte Lillard. 

Clyde Drexler, lui, avait demandé son transfert en 1995. Et quelques semaines après avoir été envoyé à Houston, il avait remporté son unique titre en carrière aux côtés de Hakeem Olajuwon avec les Rockets.


>