Dallas enchaîne avec un Doncic déchaîné !

Mal engagé et mené 7-0 après deux minutes de jeu puis 12-2, Dallas a survécu à un premier quart-temps mitigé contre Portland. Sur leur parquet, les Mavericks ont enclenché la première puis la deuxième et renversé la vapeur. Ils ont ainsi pris la mesure des Blazers avec une marge confortable (120-112). Les voilà sur quatre sorties positives consécutives depuis leur revers face aux Lakers avant de défier l’autre franchise de Los Angeles, les Clippers, et installés solidement à la sixième place de la Conférence Ouest avec 62,5 % de victoires (25 victoires, 15 défaites).


Encore une fois, les Mavs ont bénéficié du talent et de l’adresse de leur prodige, Luka Doncic. L’élément de 20 ans a une nouvelle fois plané sur le parquet et gagné son duel face à Damian Lillard. Avec 35 points, le Slovène s’est montré le joueur le plus actif de la nuit en NBA et il a dominé son principal opposant (34). De quoi renforcer son statut de quatrième meilleur marqueur de la NBA cette saison. Avec 28,9 points de moyenne par match, Doncic n’est devancé que par James Harden (37,2), Giannis Antetokounmpo (30,1) et Trae Young (29,2).


Cela faisait néanmoins cinq rencontres que Doncic n’avait plus fait aussi bien et inscrit plus de 30 unités (25, 20, 19, 25 et 27 sur ses dernières sorties). Il a ainsi rappelé à tous qu’il en avait sous la semelle et son retour n’a pas tardé. « J’ai laissé le match venir à moi », a-t-il lâché après la victoire. Face à Portland, qui a perdu C.J. McCollum à l’entame du deuxième acte (entorse de la cheville), Doncic a même signé son record en carrière à 3 points avec 8 paniers primés réussis sur 12 tentés !

Celui qui réalise la meilleure saison de l’histoire pour un joueur de 20 ans et qui devance au même âge LeBron James, Shaquille O’Neal et Magic Johnson avec une efficacité supérieure, a également pris 8 rebonds (il est le troisième meilleur élément de la spécialité en NBA) et délivrés 7 passes décisives. Qu’on se le dise, Doncic c’est du solide !