Avec Blake Griffin, Boston a un autre spécialiste des passages en force

Reuters

Les Boston Celtics auront cette année trois membres du Top 10 des joueurs qui avaient provoqué le plus de passages en force la saison dernière. Car outre Marcus Smart, qui en avait provoqué 16, et Derrick White, qui en avait obtenu 25, il y aura désormais Blake Griffin…

L’ancien intérieur des Brooklyn Nets était en effet le maître en la matière la saison passée, avec 26 passages en force provoqués chez les adversaires. Le signe que l’ancien All-Star des Los Angeles Clippers et des Detroit Pistons n’hésite pas à mettre son corps en opposition face aux attaquants pour les pousser à la faute… mais également qu’il a perdu les qualités physiques pour les gêner dans les airs.

« Il n’est plus au-dessus du cercle, mais il fait toujours de grandes choses » a d’ailleurs commenté Marcus Smart. « C'est un grand professionnel. L'année dernière, il a été en tête de la ligue pour les passages en force provoqués. Pour un gars qui ne joue pas autant, ça en dit long sur ce dont il est capable. Il peut influencer le jeu non seulement avec son attaque, mais aussi par sa défense. C'est donc une bonne recrue pour nous. C'est aussi un super vétéran pour certains jeunes gars qui pourront écouter et ce qu'il a à partager ».

À Boston, les limites défensives de Blake Griffin seront sans doute moins exposées qu’à Brooklyn et, avec Robert Williams III en couverture aérienne, sa capacité à provoquer les passages en force peut être un vrai atout pour les Celtics.


>