Atlanta renverse Philadelphie et se rapproche de la finale !

Après avoir d’abord mené (1-0) dans cette demi-finale de la Conférence Est puis été derrière (1-2), Atlanta a égalisé puis se retrouve désormais à un pas d’une première finale depuis 2015 après avoir repris l’avantage (3-2) en dominant Philadelphie d’une manière totalement ahurissante lors du match 5 (109-106). Il fallait en effet être résolument fou ou avoir les Hawks gravés au fond du cœur pour croire à un succès cette fois.

Mais Atlanta avait déjà refait un retard de 18 points il y a deux jours, alors… Pourquoi ne pas refaire un gros coup une nouvelle fois, sur le parquet adverse ce coup-ci ? Le Wells Fargo Center de Philadelphie est passé par beaucoup de sentiments divers. Les fans locaux auraient aimé en éviter quelques-uns, ce qui les aurait empêchés de huer leurs propres joueurs quelques secondes après le buzzer final…

Seth Curry signe pourtant le meilleur match de sa carrière mais…


Rejoints à 2-2, les Sixers avaient à cœur de briller devant leurs supporters et ils ont fait le boulot durant une grande partie du game. Les trois-quarts précisément. Ils ont en effet figuré largement en tête des trois premiers quart-temps… Avant de s’écrouler complètement dans la dernière ligne droite. Joel Embiid (37 points, 13 rebonds au final) a pourtant démarré pied au plancher, genou OK, passé 17 points (à 8 sur 8 au tir) et 11 rebonds dans le premier quart survolé par Philadelphia (38-24).


Seth Curry s’est hissé à sa hauteur en se muant en un joli lieutenant. Inattendu « assistant » du dauphin de Nikola Jokic au classement du MVP, le petit frère de Stephen a fait fort, très fort, en passant 36 points, à 13 sur 19 au tir, le meilleur match de sa carrière, tout simplement ! A la pause, les Sixers mènent (62-40) avec 24 unités d’Embiid. Le Camerounais et Curry enchainent ensuite au retour des vestiaires, Trae Young et John Collins montent en puissance dans le camp d’en face mais cela reste insuffisant et les Sixers sont à +18 à l’attaque du dernier quart.

Trae Young s’offre un record de points en play-offs


Mais comment, alors, les locaux ont-ils bien pu perdre ce game 5 sur leur terrain ? Actif lors du troisième quart avec 13 points en six minutes, Lou Williams enfile 11 points d’affilée et Collins passe un tir primé qui ramène Atlanta à moins 8 (100-92). Les Sixers se désunissent, Embiid force un tir, Trae Young est en feu, la confiance change de camp. Les Hawks passent devant (105-104) pour la première fois du match.


Il reste 90 secondes à disputer dans une enceinte qui prend peur pour ses hommes et redoute le pire. Elle aura malheureusement bien raison. Danilo Gallinari plante (107-104) après un contre sous le cercle de John Collins sur Tobias Harris. Il reste 21 secondes et Embiid obtient deux lancers francs. Qu’il vendange… Trae Young crucifie ensuite Philadelphie et s’offre un record de points en play-offs (39, plus 7 passes). Les Hawks mènent maintenant 3-2 après ce succès renversant (109-106). Vendredi soir, en Géorgie, Atlanta se verra proposer l’occasion d’en terminer et de rallier sa première finale de conférence depuis six ans. Mais dans cette demie, on n’est plus à un rebondissement près…

>