Water-polo - TQO : Les Bleus n'iront pas à Tokyo

La France n'aura aucun représentant en water-polo à l'occasion des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 reportés à l'été 2021 (23 juillet au 8 août). Comme leurs homologue de l'équipe de France féminine, les Bleus n'ont pas réussi eux non plus à se hisser jusqu'en finale du tournoi de qualification olympique (TQO), synonyme de billet pour les JO. Exactement comme les Bleues le mois dernier, les Français se sont arrêtés en quarts de finale ce vendredi après leur défaite face à la Grèce à Rotterdam (Pays-Bas). Toutefois, si les Françaises avaient pris une correction contre la Hongrie, les Bleus, eux, n'ont pas à rougir après leur élimination. Il s'en est ainsi fallu d'un rien qu'ils passent l'obstacle grec et conservent une chance de décrocher leur ticket pour le Japon. Malheureusement, les tirs au but ont eu raison de nos représentants. Après avoir arraché in extremis le droit de participer à cette séance en égalisant à trente secondes de la fin à 13 buts partout, les Bleus se sont inclinés 4 buts à 1 (17-14 score final) lors de ces tirs au but venus les priver d'un deuxième tournoi olympique consécutif après celui de 2016 à Rio de Janeiro.

En 2024, la France sera qualifiée d'office pour le tournoi olympique





Pour sa toute première présence aux Jeux depuis l'édition de 1992 à Barcelone, l'équipe de France masculine avait dû se contenter de la onzième place sur douze pays en lice. En 2024 à Paris, comme pour les femmes, le problème ne se présentera pas. Les Bleus seront en effet qualifiés d'office eux aussi pour cette olympiade parisienne en tant que pays organisateur de l'épreuve. Le TQO ne s'arrête pas là pour autant pour la France, puisqu'elle tentera de se consoler en terminant à la cinquième place du tournoi ce week-end lors des matchs de classement de la 5eme à la 8eme place. Quelle qu'en soit l'issue, elle constituera une bien maigre consolation malgré tout pour ces Bleus qui rêvaient d'être de nouveau présents aux Jeux, cinq ans après Rio. Cela ne sera pas le cas.

>