Natation : Les champions français se mobilisent pour l’apprentissage de la natation, avec Agnel en parrain


Les champions français en éclaireurs. Pour la troisième année de suite, nos meilleurs représentants se mouilleront pour faire découvrir leur sport aux jeunes enfants issus des zones sensibles dans le cadre du programme "Nageur et Citoyen". Prochains rendez-vous : les 25 et 26 octobre prochains. Le 25 octobre, à Poissy (Yvelines) pour commencer, 240 enfants âgés de 6 à 12 ans pourront s'initier à la natation aux côtés des meilleurs nageurs et meilleures nageuses françaises. Le lendemain, à Melun (Val-de-Seine), ils seront 80 chanceux à se voir également remettre leur tout premier équipement de natation (sac, maillot, lunettes et bonnet de bain), avant de pouvoir faire ensuite leurs débuts de nageurs sous la coupe de Maxime Grousset, Charlotte Bonnet, Mehdy Metella, Yohann Ndoye Brouard, David Aubry, Fantine Lesaffre et Yannick Agnel, parrain de l'initiative. C'est d'ailleurs au fil d'échanges entre le double champion olympique et Sophie Kamoun, ex-nageuse française ayant notamment participé aux Jeux Olympiques de Los Angeles - mais aussi avec le soutien du référent pédagogique du programme et également directeur sportif du Cercle des Nageurs de Melun Val-de-Seine, Hervé Piquée - qu'est née cette idée de faire découvrir la natation aux enfants des zones sensibles, qui n'en auraient pas forcément eu la possibilité autrement.

Agnel : "Faire avancer les choses à notre échelles"


"Quand on réalise que de très nombreux enfants en école primaire ne savent pas nager, avec toutes les conséquences que cela peut impliquer, à la fois en termes de sécurité mais également d’exclusion de certaines activités nautiques auxquelles prennent part leurs petits camarades, on cherche naturellement ce qu’on peut faire à notre échelle pour faire avancer les choses", reconnaît Agnel, qui estime qu'être un champion, c'est aussi de pouvoir passer le relais et de se montrer en ambassadeur. Un discours que partage Sophie Kamoun. "Le rôle d’un sportif de haut-niveau, c’est également de pouvoir partager et transmettre aux jeunes générations, et notamment à ceux qui n’ont pas forcément eu les mêmes chances ou facilités d’accès à la pratique qu’eux. Les nageurs sont heureux de mettre leur savoir-faire et leur notoriété au service de ce programme que nous comptons développer au fil des ans." Le programme "Nageur et Citoyen" se déploie depuis 3 ans et concerne un nombre toujours plus grand de villes. Karl Olive, vice-président du conseil départemental des Yvelines, va dans ce sens. "Le Département a toujours été très sensible à la découverte du sport pour nos jeunes. Cette initiative qui va permettre à plus de 240 enfants de s’initier à la natation et de pouvoir bientôt nager en totale autonomie est excellente. Et je forme le vœu que ce soit le début d’une belle aventure avec l’ancienne nageuse internationale Sophie Kamoun et ses équipes."

Laurent Vimont : Ancien maître-nageur et naturellement touché...


Une aventure accompagnée depuis ses débuts par Century 21 France et son président Laurent Vimont, touché en plein coeur lui aussi par l'idée. "Il est important de donner sa chance au plus grand nombre. Découvrir un sport et inspirer les jeunes générations, c’est ce que Century21 s’applique déjà à faire sur le Tour de France en offrant des vélos aux enfants d’associations locales tout au long du parcours. Nous sommes heureux de pouvoir accompagner un programme qui, au-delà de sa vocation sociétale, peut permettre de sauver des vies. J’y suis d’autant plus sensible que j’ai été moi-même maître-nageur dans ma jeunesse." Les 25 et 26 octobre prochains, ce seront donc les champions en question ainsi que les éducateurs dédiés qui mettront tout en œuvre pour que les enfants gardent un souvenir merveilleux de leur premier saut dans le grand bain, grâce au soutien des partenaires et institutions, Century21, Eurocom, le Conseil Départemental des Yvelines et la Préfecture de Seine-et-Marne. Les municipalités assureront ensuite l'intégralité du cycle d'apprentissage. Avec un seul but : que les enfants puissent évoluer au plus vite en totale autonomie.

>