Natation (eau libre) - Ch.Europe : Privée de l'or, Jouisse espère qu'elle récupèrera la médaille

Panoramic


Troisième du 25 km des Championnats d'Europe 2016, à Hoorn (Pays-Bas), Caroline Jouisse (28 ans) pensait qu'elle avait enfin décroché le Graal, samedi en se présentant la première à l'arrivée à Ostie (Italie) samedi. Malheureusement pour la Française, qui se voyait déjà monter sur la plus haute marche du podium continental pour la première fois de sa vie et avoir l'honneur et le privilège de faire résonner la Marseillaise dans le ciel italien, sa victoire n'a pas été validée. En raison des mauvaises conditions météos, l'organisation avait en effet décidé d'interrompre l'épreuve avant la fin, et même de l'annuler. Le problème, c'est que personne n'avait été mis au courant. Une confusion rare et assez dingue a donc forcément régné sur les derniers mètres de ce 25 km des Championnats d'Europe. "C'était très étrange. On a fait sauté un des derniers ravitaillements vers les quinze kilomètres mais la course a continué. Je me suis reclassée devant, parce que je me suis dit que c'était le dernier tour, donc j'ai accéléré. Et entre la bouée du fond et la quatrième, ils ont mis les deux drapeaux, le rouge et le jaune en crois, et ils les ont secoués sur un autre bateau. Donc je me suis dit que la course s'arrêtait, je me suis arrêtée. Mais ils m'ont dit qu'il restait un tour et que la course s'arrêterait, donc je me suis arrêtée exactement au même endroit après un tour, et je leur ai demandé ce que l'on faisait maintenant. Ils m'ont dit d'aller jusqu'au finish, un jet ski est venu vers moi et a voulu me sortir de l'eau en me disant que la course était finie. Je lui ai dit que l'autre bateau m'avait dit d'aller jusqu'au finish, et donc que c'est ce que je faisais. Et au moment d'arriver, il n'y avait plus de finish, plus rien, et ils m'ont dit de continuer sur la plage", a expliqué Jouisse dimanche sur France Télévision au lendemain de cette épreuve qu'elle pensait avoir remportée mais qui ne verra finalement aucune médaille décernée.

Jouisse : "Il faut toujours y croire"


Ce qui n'empêche pas la Française d'espèrer que les organisateurs reviendront sur leur décision et la sacreront après-coup. ""C'était très étrange comme situation. On pensait quand même avoir un résultat et un classement, parce que dans la course des filles, ils avaient mis les drapeaux, donc on devait être classées logiquement, et pas de classement. C'est un peu la confusion. C'est un titre qui s'envole. En arrivant sur la plage, je pensais avoir gagné, donc j'étais contente, mais je voyais que c'était un peu la confusion pour tout le monde, donc je n'ai pas trop sauté de joie tout de suite. Je suis vraiment déçue, et j'espère que les choses seront remises dans l'ordre. Au moins pour la course des filles (le 25km masculin a été annulé lui aussi), car il y a eu l'arrêt comme il fallait, donc, logiquement, le classement doit être fait. Il faut toujours y croire." Les espoirs de la nageuse de Saint-Mandé ont malheureusement très peu de chances d'aboutir. Pour ne pas dire aucun.

>