Natation - Championnats du monde (pb) : Wattel, Gastaldello et Grousset en demies, le relais mixte en finale

Ca passe de justesse pour Marie Wattel sur 50m papillon ! La Lilloise de 24 ans, déjà qualifiée pour la finale du 100m libre, disputera les demi-finales du 50m papillon aux championnats du monde en petit bassin d'Abu Dhabi, après avoir signé le 16eme temps des séries, en 25"82. Les seize premières étant qualifiées, la Française passe donc pour 37 centièmes par rapport à la première non-qualifiée, la Thaïlandaise Jenjira Srisa-Ard, lors de ces séries dont le meilleur temps a été réalisé par la Suédoise Sarah Sjoestroem, en 24"92. "Je crois qu’il s’agit de ma onzième compétition depuis le mois de septembre alors oui, ça commence à faire beaucoup (sourire)… Je manque de jus et mentalement, ça devient usant de se remettre dedans pour chaque course. C’est pour ça aussi que ce matin, j’ai essayé d’aborder les choses de manière plus détendue pour garder de l’énergie pour ce soir", a confié Wattel, qui disputera sa finale du 100m dans la soirée. Béryl Gastaldello, quant à elle, n'avait pas pris part à ces séries du 50m papillon pour garder du jus pour les séries du 100m 4 nages. Et bien lui en a pris puisqu'elle a terminé septième des séries en 59"38 (58"36 pour l'Israélienne Anastasia Gorbenko, meilleur temps) et verra donc les demi-finales. "Mon objectif, c'est le titre ! J’avance étape par étape, mais je sais jusqu'où je veux aller. On verra, mais j’ai contrôlé ma course. J’ai tout regardé. Après le virage papillon-dos, j’ai vu que j’étais devant, donc j’ai ralenti un peu. Je me suis fait une petite frayeur en crawl, donc j’ai réaccéléré", a raconté la nageuse de 26 ans à sa sortie du bassin.

Tomac, Ndoye Brouard et Viquerat éliminés


Neuvième temps des séries du 50m nage libre en 21"44, Maxime Grousset verra bien les demi-finales, même s'il a fini loin du Britannique Benjamin Proud, auteur d'un chrono de 20"91. "La mise en action n’est pas terrible et le reste n’est pas beaucoup mieux, a reconnu le nageur de 22 ans. Hier (en finale du relais 4x50 m nage libre mixte, ndlr), je suis sorti trop tôt après ma culbute aux 25 mètres et ce matin, j’ai eu l’impression de sortir trop tard. J’ai un peu de mal à ajuster mes repères pour le moment, mais bon, je passe en demi-finale, c’est le plus important." En revanche, déception pour Mewen Tomac et Yohan Ndoye Brouard en séries du 50m dos. Respectivement 18eme en 23"77 et 24eme en 24"03, bien loin des 23"14 du Russe Kliment Kolesnikov, ils ne verront pas les demi-finales. Ca ne passe pas non plus pour Antoine Viquerat sur 200m brasse. Le nageur de 23 ans n'a signé que le 14eme temps des séries, en 2'06"33 et n'est pas donc qualifié pour la finale, au contraire du Néerlandais Arno Kamminga, meilleur temps en 2'03"17. Enfin, les séries du relais 4x50m 4 nages mixte concluaient le programme de la matinée, et la France s'est qualifiée pour la finale en réussissant le cinquième temps en 1'39"28 grâce à Yohann Ndoye Brouard (dos), Antoine Viquerat (brasse), Marie Wattel (papillon) et Charlotte Bonnet (crawl). Ce sont les Américains qui ont signé le meilleur chrono, en 1'37"74.

>