Natation - Championnats du monde (pb) : Pigrée au pied du podium, Grousset en finale

20 ans et une place de n°4 mondiale ! Vice-championne d'Europe en titre du 50m dos, Analia Pigrée disputait la finale des championnats du monde en petit bassin ce lundi à Abu Dhabi, et elle a terminé à une belle quatrième place avec le record de France à la clé, en 25"96. La Guyanaise finit à un dixième du podium, dont la troisième place est occupée par la Suédoise Louise Hansson. Le titre est revenu à la Canadienne Margaret Macneil (championne olympique du 100m papillon), qui a battu le record du monde en 25"27, devant sa compatriote Kylie Masse. L'autre Française en lice sur cette distance, Mary-Ambre Moluh (16 ans), avait terminé avec le 15eme temps des demies, en 27"00. En revanche, pas de finale pour Marie Wattel sur 100m papillon. La Lilloise de 24 ans n'a signé que le 14eme temps des séries, en 56"99, et n'ira pas plus loin, au contraire de la Canadienne Margaret Macneil, meilleur chrono en 55"45. Ca ne passe pas non plus pour Beryl Gastaldello sur 50m nage libre. La nageuse de 26 ans n'a signé que le onzième temps des demies, en 24"02, bien loin des 23"30 de la Suédoise Sarah Sjoestroem, meilleur temps des demies. Une nouvelle finale pour Maxime Grousset ! Après avoir terminé sixième de la finale du 50m nage libre dimanche, le Néo-Calédonien de 22 ans disputera également celle du 100m nage libre aux championnats du monde en petit bassin d'Abu Dhabi. Auteur d'un chrono de 46"35, il a terminé avec le troisième temps des séries et disputera donc la finale. C'est l'Italien Alessandro Miressi qui a fini en haut de la feuille des temps, en 45"58.

Santos médaillé à 41 ans, la Russie et les Etats-Unis ex-aequo


Parmi les autres résultats du jour ne concernant pas des nageurs français, la Russie et les Etats-Unis se sont partagés la victoire sur le relais 4x50m 4 nages masculin. Kliment Kolesnikov, Kirill Strelnikov, Andrei Minakov et Vladimir Morozov pour la Russie, et Shaine Casas, Nic Fink, Tom Shields et Ryan Held pour les USA, l'ont emporté en 1'30"51, égalant ainsi le record des championnats (mais aussi le record d'Amérique). A 41 ans, le Brésilien Nicholas Santos a quant à lui été sacré champion du monde du 50m papillon en 21"93, décrochant ainsi la quatrième médaille d'or de sa carrière dans cette compétition. Le Japonais Daiya Seto, déjà titré sur 200m 4 nages, a de son côté remporté une autre médaille d'or, sur 400m 4 nages, en 3'56"26. Il a devancé le Russe Ilia Borodin, qui a battu le record d'Europe et le record du monde junior en 3'56"47. L'Américain Carson Foster complète le podium. Du côté du 200m 4 nages féminin, c'est la Canadienne Sydney Pickrem qui s'est imposée en 2'04"29, devant la jeune Chinoise de 16 ans Yiting Yu qui a battu le record du monde juniors en 2'04"48, et l'Américaine Kate Douglass. Sur 100m brasse, la Chinoise de 17 ans Qianting Tang a décroché le titre en battant le record d'Asie en 1'03"47, devant la Suédoise Sophie Hansson et l'Irlandaise Mona McSharry. Enfin, la dernière épreuve de la journée, le relais 4x200m nage libre, a été remporté par le Canada en 7'32"96 (nouveau record d'Amérique), devant les Etats-Unis et la Chine.

>