Nageur et Citoyen : Quand les champions initient les enfants à la natation

(c) Charles Flautre


Les nombreux enfants présents ce mercredi à la piscine de Melun ont eu des étoiles plein les yeux. Alors que la polémique enfle face à la fermeture de certaines piscines municipales, le programme « Nageur et Citoyen » prend toujours plus de sens. Lancé en 2018, il a pour but d’initier la jeunesse à la pratique de la natation avec le soutien de sportifs de haut niveau. La préfecture de la Seine-et-Marne a été le théâtre d’une nouvelle étape de ce programme, qui a ainsi permis la découverte de l’univers aquatique. A cette occasion, ce sont pas moins de six membres de l’équipe de France de natation, dont certains médaillés à l’occasion des derniers championnats d’Europe organisés à Rome, qui ont fait le déplacement afin de transmettre leur passion pour la discipline. Ambassadrice du programme depuis son lancement voici quatre ans, Charlotte Bonnet n’a pas manqué cette étape. « L’apprentissage de la natation est un véritable enjeu de société, il y a encore beaucoup trop de noyades, notamment chez les enfants, a-t-elle confié dans des propos recueillis par Sportmag. Et puis en tant que nageuse, j’estime que c’est aussi mon rôle de transmettre aux plus jeunes et, pourquoi pas, leur donner envie de faire de la compétition. »

Les nageurs français aux côtés des enfants


Aux côtés de la championne d’Europe du 4x100m nage libre mixte mais également médaillée d’argent sur le 100m nage libre, un autre nageur médaillé d’or à Rome s’est engagé en faveur de la jeunesse dans le cadre de cette étape. Yohann Ndoye Brouard, titré sur 200m dos et médaillé de bronze sur le 100m dos était également présent à la piscine de Melun ce mercredi. Il n’était toutefois pas le seul. Maxime Grousset, médaillé d’argent sur le 100m nage libre, Mehdy Metella, Sacha Velly et Mary-Ambre Moluh ont également animé la journée, qui a permis aux enfants ayant participé de repartir avec un équipement complet de natation. « Nous essayons de les mettre en confiance afin qu’ils puissent vite se sentir à l’aise dans l’eau, a ajouté Charlotte Bonnet. Et en fin de séance, ils nous demandent quand ils pourront recommencer ! » Si le programme « Nageur et Citoyen » est à l’heure actuelle focalisé sur l’Ile-de-France, l’approche des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 pourrait permettre son élargissement à l’ensemble du territoire national, c’est en tout cas l’envie de Charlotte Bonnet pour les années à venir.

>