ISL : Deux nouveaux records du monde pour Caeleb Dressel

Caeleb Dressel a sorti les performances de gala. Alors que la deuxième édition de l’International Swimming League arrive à son terme ce week-end avec la grande finale disputée sur deux jours, ce samedi puis ce dimanche, à la Duna Arena de Budapest, l’Américain a frappé très fort ses deux disciplines de prédilection, le papillon et la nage libre. Le nageur des Cali Condors a encore éclaboussé de sa classe cette journée de natation. Moins d’une semaine après être devenu le premier nageur à descendre sous les 50 secondes sur le 100m quatre nages, le natif de Green Cove Springs, a effacé deux records du monde en l'espace d'une petite demi-heure et dans deux disciplines différentes.


Manaudou n’a pas pu résister à Dressel


Tout d’abord, l’Américain a effacé la marque du double aller-retour en petit bassin en 47’’78 pour devancer le précédent détenteur du record, le Sud-Africain Chad Le Clos (48’’45), qui défend les couleurs de la franchise parisienne, Energy Standard. Mais Caeleb Dressel n’était clairement pas rassasié et a voulu marquer un peu plus les esprits. Présent ensuite au départ du 50m nage libre, notamment face à Florent Manaudou, l’Américain a donné la pleine mesure de ses moyens sur l’aller-retour. En effet, un an après avoir porté le record du monde de la distance à 20’’24 à l’occasion de l’étape de Las Vegas de la première saison de l’ISL, Caeleb Dressel a retranché huit centièmes de seconde pour s’imposer en 20’’16. Le nageur des Cali Condors a mis une claque à la concurrence dont, au premier chef, le nageur français qui a bouclé la distance en « seulement » 20’’60.