Championnats du monde (petit bassin) : Une médaille d'argent teintée de frustration pour Gastaldello

Béryl Gastaldello a touché du doit son premier titre mondial en petit bassin. La Marseillaise s’est inclinée pour seize centièmes de seconde en finale du 100m quatre nages face à l’Israélienne Anastasia Gorbenko dans le bassin installé au cœur de l’Etihad Arena d’Abu Dhabi. « Je pensais que j’allais gagner », a confié la nageuse tricolore au site officiel de la Fédération Française de natation. Si cette médaille d’argent, sa première dans le cadre d’un championnat du monde, est un excellent résultat, la sociétaire des Etoiles 92 assure qu’elle n’arrive pas à s’en réjouir. « Je devrais pourtant, mais je voulais vraiment monter sur la plus haute marche du podium, a ajouté Béryl Gastaldello. J’ai passé une année tellement difficile, mais j’ai fait une grosse erreur sur mon virage de brasse. J’ai mis trop de temps à le faire… » Une erreur qu’elle qualifie de « bête » mais assure qu’elle a fait ce qu’elle pouvait « avec les moyens du bord ».


Gastaldello : « Je suis capable de nager plus vite que ça »


Malgré tout, c’est bien la déception qui prédomine chez Béryl Gastaldello. « Je voulais gagner. Je suis déçue, en fait, ajoute la Marseillaise. Désolé de réagir comme ça, mais j’avais vraiment envie de décocher cette médaille d’or ». Si elle a ouvert le compteur de médailles de l’équipe de France à Abu Dhabi, celle qui a remporté deux médailles d’or lors des championnats d’Europe en petit bassin assure avoir « passé une année beaucoup trop difficile » pour se contenter de l’argent. Une finale que Béryl Gastaldello a abordé sans être au meilleur de ses capacités. « Cette nuit, j’ai été malade. J’ai même cru que j’avais le coronavirus parce que j’avais de la fièvre, a ajouté la Tricolore. Mais je ne me cherche pas d’excuses. Je me suis accrochée. Ça reste ma première médaille individuelle, mais je sais que je suis capable de nager plus vite que ça. » Assurant être « vidée », cette médaille lui « laisse un petit goût amer ».

>