Championnats du monde (PB) : Ndoye Brouard et Herlem en finale

Il la tient sa finale ! Après la désillusion en 100m dos, il n'avait signé que le 14eme temps et n'avait pas pu rallier la finale de ces Championnats du monde en petit bassin, Yohann Ndoye Brouard a fait bonne figure sur le 200m dos. En établissant le 3eme chronomètre le plus rapide des séries en 1:50.81, le Français a aisément composté son ticket pour son plus grand rendez-vous de l'année. Sacré champion de France de la discipline au début du mois, Antoine Herlem a également gagné le droit de disputer cette finale au bénéfice du 6eme temps des séries 1:51.93. Lors de la finale qui aura lieu cet après-midi, les deux Tricolores auront pour principaux adversaires le Tchèque Jan Cejka et l'Américain Shane Casas, l'unique nageur descendu sous la barre des 1:50 au cours des séries (1:49.82).



La France sera représentée en finale du 4x50m féminin également. Troisièmes de leur série derrière la Suède et la Russie, Marie Wattel, Charlotte Bonnet, Analia Pigrée et Beryl Gastaldello tenteront de décrocher une breloque cet après-midi à Abu Dhabi. Mais les nageuses tricolores devront se surpasser car leur 6eme temps des séries les positionne dans la peau d'outsiders dont les chances de podium demeurent bien maigres. Sans surprise, les Etats-Unis ont dominé l'épreuve jusqu'à maintenant avec un temps de 1:35.88.

Deux relais en finale également


L'autre finale par laquelle la France sera concernée à l'occasion de ce dernier jour des Championnats du monde en petit bassin sera celle du 4x100m quatre nages masculin. Compose de Mewen Tomac, Antoine Viquerat, Thomas Piron et Jordan Pothain, ce quatuor a enregistré le 6eme temps des séries (3:27.52), loin derrière les Russes, grandissimes favoris (3:25.01). La déception du jour est venue de Justine Delmas, 8eme de sa série du 200m brasse. Avec un modeste 19eme chronomètre, elle reste à quai, aux portes de la finale.

>