Championnats du monde : Direction la finale pour Grousset et Pigrée

Panoramic
Maxime Grousset a répondu présent lors des demi-finales du 100m nage libre. Alors que Caeleb Dressel a déclaré forfait pour raison médicale selon la délégation américaine, David Popovici n’a pas manqué l’occasion de frapper fort en amont de la finale. Le Roumain a dominé la deuxième demi-finale en 47’’13, battant une nouvelle fois le record du monde junior de la distance. Le deuxième temps revient donc à Maxime Grousset. Le nageur tricolore, quelques minutes auparavant, a signé le meilleur temps de la première demi-finale en 47’’13 et prend la deuxième place au cumul des deux courses. Le Canadien Joshua Liendo Edwards complète le Top 3 un centième de seconde derrière Maxime Grousset. « Je suis super content ! Je crois que c’est très proche de mon meilleur temps. Je suis parti, je voulais mener cette course de bout en bout et c’est ce que j’ai fait, a confié le Français au micro de France Télévisions. Je ne voulais pas contrôler, j’ai 24 heures pour récupérer. Je voulais m’imposer sur ce 100m et, en plus, Caeleb Dressel n’était pas là. »


Pigrée améliore le record de France du 50m dos


Dans la foulée de cette performance, Analia Pigrée a également frappé fort à l’issue des demi-finales du 50m dos. La Guyanaise, deuxième de sa demi-finale derrière la Canadienne Kylie Masse en 27’’29, la Tricolore a battu le record de France du 50m dos et a signé rien de moins que le deuxième temps au cumul des deux courses, à égalité avec la recordwoman du monde, l’Américaine Regan Smith et à sept centièmes du meilleur temps (27’’22). Un résultat qui ouvre toutes les portes à Analia Pigrée à l’occasion d’une finale qui s’annonce relevée, avec notamment l’Australienne Kaylee McKeown et la Néerlandaise Kira Toussaint. « Ça s’est très, très bien passé. Je ne voulais pas me cacher derrière un buisson. Il fallait le faire et je l’ai fait. Je bats en même le temps le record de France, c’est génial, a confié la Française au micro de France Télévisions. J’ai fait ce qu’il fallait pour être dans le Top 8, je suis plutôt dans le Top 3, c’est bénéfique. Il y a des possibilités mais mes adversaires sont très fortes, il ne faut pas le cacher mais il y a une possibilité de faire quelque chose. On va tout faire pour. »

>