Championnats du monde : Belle matinée pour les Bleus

Après la magnifique première journée des championnats du monde de natation, marquée par la médaille d'or de Léon Marchand sur 400m 4 nages, les nageurs français ont replongé dans le bassin de Budapest ce dimanche matin pour de nouvelles séries. Et cela s'est très bien passé pour les dossistes Yohann Ndoye Brouard (21 ans) et Mewen Tomac (20 ans), qui disputent leurs premiers Mondiaux en grand bassin et se sont qualifiés pour les demi-finales (à partir de 18h18 ce dimanche) du 100m en signant respectivement le 4eme et le 8eme temps, en 53"22 et 53"60, le meilleur temps étant revenu à l'Américain Hunter Armstrong. Ca passe également pour Jordan Pothain (27 ans) sur 200m nage libre. L'Isérois a nagé en 1'47"51, soit le dernier temps qualificatif, à trois centièmes de l'élimination. En revanche, Hadrien Salvan (24 ans), pour ses premiers Mondiaux, n'a pu faire mieux que le 19eme temps en 1'47"71, bien loin des 1'45"18 du Roumain David Popovici, vainqueur de ces séries. Les demi-finales débuteront à 19h14.

Pigrée passe de justesse


Du côté des femmes, deux jeunes nageuses disputaient les séries du 100m dos, et elles se sont toutes les deux qualifiées pour les demi-finales (à partir de 18h56). Emma Terebo (23 ans) et Analia Pigrée (20 ans) disputent leurs tout premiers championnats du monde en grand bassin, et elles ont signé respectivement le 6eme et 16eme temps des séries, en 59"87 et 1'01'13. Pour Pigrée, médaillée de bronze européenne en petit bassin en 2021 sur cette distance, la qualification s'est jouée pour un centième, mais l'essentiel est assuré. Le meilleur temps est revenue à la médaillée de bronze olympique américaine Regan Smith (58"81). En revanche, Adèle Blanchetière (23 ans), qui dispute également ses premiers Mondiaux, n'est pas parvenue à se qualifier pour les demi-finales du 100m brasse, se contentant du 30eme temps en 1'09"68, bien loin des 1'05"99 de la Chinoise Qianting Tang. Dans la seule épreuve sans Français au départ ce dimanche, la championne olympique américaine du 1500m Katie Ledecky a signé le meilleur temps des séries, en 15'47"02, et visera lundi un quatrième titre mondial sur cette distance.

>