Championnats d'Europe (petit bassin) : Gastaldello et Manaudou s'illustrent

Les nageurs français ont encore brillé dans les bassins écossais ce samedi matin. Et un duo se détache pour mener la natation française vers les podiums. Déjà médaillés plus tôt dans la semaine, Béryl Gastaldello et Florent Manaudou continuent de s'illustrer. La première était engagée sur deux séries ce matin. Deux courses qu'elle a terminé avec une qualification pour les demi-finales. Sur le 50m dos, la nageuse de 24 ans a devancé la Néerlandaise Kira Toussaint de 4 centièmes. Une avance minime qui a un impact non négligeable. En 26"00, elle a touché en première et a réalisé le meilleur chrono des séries. Une marque qui lui permet d'améliorer son propre record de France. Sur la même épreuve, Mathilde Cini a enlevé sa qualification avec un temps de 46"96. Gastaldello a aussi passé le cut sur le 100m papillon. Elle y a réalisé le 9eme temps des séries en 57"94. Sur cette distance, elle sera la seule nageuse française au prochain tour, Léna Bousquin ayant terminé près de deux secondes après elle dans la même série qui a été remportée par Arina Surkova.

Record personnel pour Maxime Grousset, élimination précoce pour Jeremy Stravius





Florent Manaudou est l'autre leader de cette délégation française. Engagé dans la première course du jour, le médaillé d'argent du 50m libre a brillé sur 50m papillon. Seul Oleg Kostin a fait mieux que les 22"56 du Français. Celui qui fait son retour dans un championnat continental après une retraite avortée a empoché une qualification et fait le plein de certitudes. Sur le 100m nage libre, quatre Français étaient engagés. Malgré le meilleur temps de sa série, Jeremy Stravius est éliminé tout comme Jordan Pothain qui s'était élancé en même temps que lui. Deux nageurs français verront quand même les demi-finales. En 47"51, Clément Mignon a remporté sa série et a réalisé le 15eme temps. Maxime Grousset a été encore plus rapide en battant son record personnel, il a également été le meilleur de sa série et a assuré sa qualification avec un chrono de 46"81. Le Russe Grinev a été le plus rapide jusque-là.

Le relais mixte en finale





Et ces deux hommes n'avaient pas de temps à perdre. En profitant de l'apport de Mélanie Hénique et Anna Santamans, ils ont qualifié la France pour la finale du 4x50m mixte. En deuxième position pendant presque toute la course, le relais tricolore a finalement terminé troisième de la première série. A égalité, la Pologne et la Russie ont fait mieux pour réaliser la marque de référence du jour dans cette épreuve. Malheureusement, d'autres français étaient engagés ce samedi sans parvenir à se qualifier. Dernière de sa série du 200m nage libre, Margaux Fabre n'a pas pu faire mieux que 1'59"03 et se fait éliminer avec le 26eme temps. Même distance, pas la même épreuve mais la même issue pour la jeune Camille Dauba sur le 200m 4 nages. Malgré un record personnel en 54"03 sur le 100m 4 nages, Léon Marchand n'ira pas plus loin. Le nageur de 17 ans avait pourtant réalisé le meilleur temps de sa série.