MotoGP : Quartararo de peu devant Bagnaia mais seulement huitième

Panoramic


Fabio Quartararo n’a pas confirmé la bonne forme de la matinée. Alors que le champion du monde en titre a signé le meilleur temps de la première séance d’essais libres du Grand Prix de Valence, il a nettement reculé dans la hiérarchie à l’occasion de la deuxième. 45 minutes de roulage sur le Circuit Ricardo-Tormo qui ont tout d’abord vu « El Diablo » améliorer la référence établie par ses soins grâce à l’utilisation du pneu dur à l’arrière, une gomme encore plus rigide que celle apportée l’an passé en Espagne par Michelin et à même de convenir à la Yamaha du pilote français. Un ascendant pris par le Tricolore qui n’a toutefois pas résisté aux dernières minutes de la séance, quand tout le monde a sorti des pneus frais pour attaquer le chronomètre. En effet, s’il a pu retrancher du temps à son meilleur tour et s’est offert une belle frayeur lors d’un contact avec Darryn Binder dans le dernier virage, Fabio Quartararo a vu bon nombre de ses rivaux gagner bien plus en performance, dont Luca Marini. Le frère cadet de Valentino Rossi s’est installé au sommet de la feuille des temps en 1’30’’217 dans un triplé Ducati.


Bagnaia à cinq millièmes de Quartararo


Le pilote de l’écurie VR46 a devancé Jorge Martin de 105 millièmes quand Jack Miller a émargé à 128 millièmes. Sur un tracé antihoraire comme il les aime tant, Marc Marquez s’est glissé dans un Top 5 dominé par Ducati avec le quatrième temps à 173 millièmes, juste devant Enea Bastianini. La seule petite satisfaction pour Fabio Quartararo, qui a été devancé de 18 millièmes par Johann Zarco, c’est le fait de rester juste devant Francesco Bagnaia. Comme en début de journée, le leader du championnat, dont le seul objectif sera de finir la course dans les quatorze premiers pour être sacré champion du monde, a longtemps été dans les profondeurs du classement et a semblé mécontent des performances de sa Ducati. Toutefois, dès qu’il a chaussé un pneu dur à l’avant et gagné en stabilité, l’Italien a su hausser le ton et remonter au neuvième rang à seulement cinq millièmes de secondes de Fabio Quartararo. Une position que « Pecco » voudra sans doute améliorer ce samedi lors de la troisième séance d’essais libres mais surtout lors des qualifications, afin d’aborder avec plus de sérénité une course qui pourrait faire de lui le premier pilote Ducati sacré depuis Casey Stoner il y a de cela quinze ans.

MOTOGP / GRAND PRIX DE VALENCE
Classement cumulé des essais libres - Vendredi 4 novembre 2022
1- Luca Marini (ITA/Ducati VR46) en 1’30’’217
2- Jorge Martin (ESP/Ducati Pramac) à 0’’105
3- Jack Miller (AUS/Ducati) à 0’’128
4- Marc Marquez (ESP/Honda) à 0’’173
5- Enea Bastianini (ITA/Ducati Gresini) à 0’’177
6- Miguel Oliveira (POR/KTM) à 0’’205
7- Johann Zarco (FRA/Ducati Pramac) à 0’’207
8- Fabio Quartararo (FRA/Yamaha) à 0’’225
9- Francesco Bagnaia (ITA/Ducati) à 0’’230
10- Brad Binder (AFS/KTM) à 0’’302

>