MotoGP - GP de Valence : Morbidelli s'impose, Mir sacré champion du monde, Quartararo a chuté

Le MotoGP a désormais un nouveau patron. En effet, ce dimanche, l'Espagnol Joan Mir (Suzuki), âgé aujourd'hui de 23 ans, a été officiellement sacré champion du monde de la catégorie reine, pour la toute première fois de sa carrière, à l'issue du Grand Prix de Valence, où il a terminé à la septième place finale. Une position plus qu'anecdotique, d'autant plus que son principal concurrent au titre mondial, à savoir le Français Fabio Quartararo (Petronas), parti onzième sur la grille, juste devant Mir, a chuté relativement tôt dans la course, et ce dès le neuvième tour, ruinant ainsi définitivement ses dernières chances au niveau du classement général des pilotes. Une course qui avait déjà bien mal débuté pour lui.

Zarco a également chuté


En effet, dès le premier tour, et plus précisément au virage n°2, il s'était accroché avec Maverick Vinales (Yamaha), ce qui l'avait alors déjà renvoyé dans les toutes dernières positions. De son côté, son compatriote Johann Zarco (Avintia) a connu le même sort, chutant même avant Quartararo, soit trois tours auparavant, alors qu'il naviguait en sixième position. A noter que le troisième pilote à avoir abandonné est le Japonais Takaaki Nakagami. Avant cette nouvelle course, Mir possédait déjà une belle avance en tête du championnat du monde, après sa victoire, le week-end dernier, sur le circuit Ricardo Tormo. Ce Grand Prix de Valence a été remporté par Franco Morbidelli (Petronas), parti en pole position et qui a offert une très belle bataille avec l'Australien Jack Miller (Pramac).

Le suspense demeure en Moto2 et en Moto3


En effet, les deux pilotes n'ont cessé de se succéder en tête de la course, dans les tous derniers tours. Il s'agit de la troisième victoire de la saison pour l'Italien. Le podium du jour a été complété par Pol Espargaro (KTM). En Moto2, c'est Jorge Martin qui s'est imposé, pour la deuxième fois de la saison, alors que le titre mondial se rapproche encore un peu plus pour Enea Bastianini, sixième du jour, et qui possède désormais 14 points d'avance sur Sam Lowes. Enfin, en Moto3, la victoire est revenue à Tony Arbolino, parti douzième. Une première pour lui cette saison. Pour ce qui est du classement général, le leader reste Albert Arenas, mais Arbolino s'est rapproché à onze points.