MotoGP - GP d'Allemagne : Doublé français au Sachsenring !

Panoramic

Il y avait eu Doha 2021 et le Portugal 2022, il y aura également l'Allemagne 2022 ! Pour la troisième fois, Fabio Quartararo et Johann Zarco ont offert un doublé à la France en MotoGP ! Un exploit qui semblait encore impensable il y a quelques années, lorsque les Espagnols et les Italiens trustaient les podiums. Le champion du monde en titre a décroché sa troisième victoire de la saison (la onzième de sa carrière) dans la fournaise du Sachsenring, où le thermomètre dépassait allègrement les 35°c. Johann Zarco n'a quant à lui toujours pas gagné de course, mais il finit deuxième pour la deuxième fois cette saison, la dixième fois dans l'élite, et nul doute qu'il va savourer La Marseillaise sur le podium lui aussi.


La chute de Bagnaia a tout changé


Partis deuxième et troisième sur la grille de départ, derrière Francesco Bagnaia, Fabio Quartararo et Johann Zarco ont profité des malheurs de l'Italien. Dès le premier virage, le Niçois de 23 ans, qui avait choisi de partir avec un pneu dur à l'avant et un médium à l'arrière (seuls P.Espargaro et Joan Mir en ont fait de même, les autres pilotes optant pour deux pneus durs), a réussi à doubler le pilote Ducati, pendant que le Cannois de 31 ans se faisait doubler par Aleix Espargaro et se retrouvait quatrième. Bagnaia a tenté de reprendre les commandes dans le deuxième tour et il y a même eu un petit contact avec Quartararo, mais le Français s'en est bien sorti, et derrière lui, Zarco est parvenu à dépasser A.Espargaro. C'est finalement dans le quatrième tour que ce Grand Prix a basculé. Francesco Bagnaia, tout seul, a en effet perdu l'arrière de sa moto dans le virage 1 et a dû abandonner !

Quartararo creuse l'écart


Les deux Français, qui n'en demandaient pas tant, se sont alors retrouvés aux deux premières places. Et même si Zarco est revenu à une seconde et demie de son compatriote à la mi-course, Quartararo a remis un peu de gaz pour reprendre ses distances, et finalement l'emporter avec cinq secondes d'avance le pilote Pramac. A la troisième place, on retrouve Jack Miller (Ducati), qui a pris le meilleur sur Aleix Esparagaro à trois tours de la fin, après une erreur de l'Espagnol. C'est donc un dimanche historique pour les sports mécaniques français, d'autant que Fabio Quartararo profite de cette victoire pour accentuer son avance au championnat du monde. Il compte désormais 34 points de plus qu'Aleix Espargaro et 61 de plus que Johann Zarco. Et dimanche prochain, c'est le Grand Prix des Pays-Bas, sur le circuit d'Assen qu'il adore, qui sera au programme. Pour un nouveau triomphe bleu-blanc-rouge ?

L'Espagne à l'honneur dans les autres catégories


En Moto3, l’Espagnol Izan Guevara (Gasgas) a signé sa troisième victoire de la saison, après l’Espagne et la Catalogne et revient à sept points du leader du championnat, son compatriote et coéquipier Sergio Garcia, troisième de la course. Le Français Lorenzo Fellon (Honda) a quant à lui fini 18eme. En Moto2, c’est un autre Espagnol qui a triomphé, en la personne d’Augusto Fernandez (Kalex), qui décroche sa deuxième victoire de l’année, après le GP de France. Il revient à huit points du leader du championnat, Celestino Vietti (Kalex), seulement 21eme ce dimanche.

>