MotoGP : A nouveau opéré du bras droit, Marc Marquez sera absent pour une durée indéterminée

Panoramic
La saison de Marc Marquez va-t-elle s’achever dès ce dimanche ? Alors qu’il s’élancera depuis la 11eme position sur la grille de départ, profitant d’une pénalité écopée par Jorge Martin pour grimper d’un rang, le pilote Honda a convoqué la presse ce samedi au Mugello pour faire une annonce importante concernant la suite de sa saison. A cette occasion, le sextuple champion du monde MotoGP a confirmé que, dans les prochains jours, il se rendra à la Clinique Mayo de Rochester, aux Etats-Unis pour y subir une quatrième opération du bras droit, sérieusement blessé lors du Grand Prix d’Espagne 2020. « Marc Marquez a décidé se faire réopérer à la Clinique Mayo, sur les conseils de son équipe médicale, a confié le Docteur Joaquin Sanchez Sotelo, qui conduira l’intervention. Le but étant de réduire cette sensation d’inconfort qu’il se ressent au niveau bras. » Une opération qui imposera au pilote espagnol une période de convalescence longue de plusieurs mois.


Saison terminée pour Marquez ?


Face à la presse, Marc Marquez a évoqué « une pause » au sujet de cette opération qui le tiendra « éloigné de la compétition un certain temps ». « Grâce à ces mois d’efforts acharnés avec mon équipe médicale de Madrid, ma condition physique s’est grandement améliorée, je ressens moins de gêne. Ceci étant, je suis encore limité dans mes mouvements, a confié le pilote Honda face à la presse. Du coup je ne peux pas piloter comme je le souhaite, ce qui m’empêche d’atteindre mes objectifs. » Cette nouvelle opération a pour but de permettre au natif de Cervera d’améliorer sa position sur la moto. La question qui se pose désormais est celle de la date de retour de Marc Marquez dans le paddock. Selon les informations du magazine britannique Autosport, la durée de convalescence attendue après une telle opération serait de cinq mois. Autrement dit, la saison du pilote Honda serait quasiment terminée. Alberto Puig, le patron de l’écurie officielle du constructeur japonais, devra donc composer sans son chef de file dès le Grand Prix de Catalogne.

>