Moto GP : Zarco déjà de retour en piste

Voilà Zarco à nouveau en selle. Libéré par KTM après avoir décidé de ne pas poursuivre l’aventure en 2020 malgré un contrat en bonne et due forme, voilà que le double champion du monde a déjà retrouvé un guidon. Les options n’étaient pourtant pas légion, y compris pour la saison prochaine, mais entre un poste de pilote-essayeur chez Yamaha et la perspective de retrouver les courses de MotoGP dès après le Grand Prix du Japon, Zarco a tranché. Et KTM a accepté, malgré un contrat en cours, de le laisser piloter pour une autre marque…   

"Quand j'ai contacté Zarco, il a immédiatement montré de l'intérêt et nous avons travaillé ensemble à chaque étape de ce projet qui va se boucler à Valence. Nous allons faire le maximum pour soutenir Johann, un pilote qui a montré un immense talent et son professionnalisme tout au long de sa carrière", a ainsi plaidé Lucio Cecchinello. Le patron de l’équipe satellite Honda avait au préalable reçu l’accord d’Alberto Puig, le team manager du constructeur japonais en MotoGP.

 

 

Zarco va pouvoir tenter d’oublier rapidement son expérience désastreuse avec KTM. Mais le temps lui est compté pour prouver qu’il n’a rien perdu de son talent, ni de sa pointe de vitesse d’ailleurs. "Quelle opportunité", s’est exclamé l’Avignonnais. "Je les remercie pour cette opportunité et je vais faire de mon mieux pour obtenir de bons résultats, et en profiter, car cela pourrait être mes 3 dernières courses avant un moment". Zarco sait qu’il a beaucoup à gagner (et forcément à perdre) en acceptant de relever le défi sur une période aussi courte.

S’il brille, il sera alors dans les petits papiers d’une équipe Honda qui avait voulu le recruter la saison dernière. Le Français avait opté pour KTM et Honda avait alors choisi un Jorge Lorenzo qui ne fait pas du tout l’affaire. Voilà pourquoi voir Zarco (plus que le pilote-essayeur maison Stefan Bradl qui avait remplacé Lorenzo cet été) sur une Honda pour la fin de la saison n’a rien anodin.