Moto - GP de France : Bastianini gagne au Mans, les Bleus au pied du podium

panoramic

Toujours pas de victoire française en MotoGP au Mans ! Le clan tricolore avait deux belles cartes à jouer ce dimanche dans la Sarthe, avec le champion du monde Fabio Quartararo et Johann Zarco, mais malgré le soutien de plus de 110 000 supporters, les deux Bleus ont dû se contenter de la quatrième et de la cinquième place. Alors qu'une alerte orange aux orages avait été lancée pour l'après-midi, la course s'est finalement déroulée sur une piste sèche où la température indiquait 40°c, et c'est Enea Bastianini qui s'est montré le plus fort. Parti cinquième, le pilote italien de l'écurie Ducati a pris la troisième place dès le premier virage, et est passé en tête lors du quatrième tour, devant Jack Miller et Francesco Bagnaia, le poleman. Derrière, Fabio Quartararo et Johann Zarco, partis respectivement quatrième et neuvième, n'avaient pas réussi un grand départ et pointaient à la sixième et neuvième place lors de cet quatrième tour.





Quartararo reste leader




Bagnia n'a pas laissé Bastianini en tête bien longtemps et a repris les commandes, devant Miller. Le trio avait une belle avance sur les autres, et Bastianini a repris la deuxième place au douzième tour. Il a commencé à mettre la pression sur son compatriote, et à force de lutter, Bagnaia est parti à la faute à sept tours de l'arrivée et a filé tout droit, laissant la tête du Grand Prix au pilote Ducati. Pire encore, lors du tour suivant, alors qu'il était deuxième, il a chuté et sa moto a commencé à prendre feu, laissant Bastianini filer vers la victoire, la troisième cette saison après le Qatar et les Amériques. L'Italien a devancé Jack Miller et Aleix Espargaro de deux et quatre secondes. Derrière, on retrouve les deux Français, Fabio Quartararo et Johann Zarco, qui ont profité de leurs dépassements et de la chute de Bagnaia pour finir quatrième et cinquième de ce Grand Prix où 17 pilotes sur 24 ont vu la ligne d'arrivée. Ce n'est bien sûr pas le podium dont rêvaient les milliers de fans français, mais cela reste de gros points pour les deux pilotes tricolores. Le champion du monde en titre reste d'ailleurs leader du championnat, avec quatre points d'avance sur Aleix Espargaro. Prochain rendez-vous : en Italie dans deux semaines !



Fernandez et Masia gagnent également


En Moto2, c’est l’Espagnol Augusto Fernandez (Red Bull KTM Ajo) qui a décroché sa première victoire depuis 2019, en devançant Aron Canet et Somkiat Chantra. Celestino Vietti, le leader du championnat, a fini huitième. En Moto3, la course a été interrompue après quelques tours en raison d’une pluie orageuse, et c’est l’Espagnol Jaume Masia (Red Bull KTM Ajo) qui l’a emporté lors qu’elle a repris, signant ainsi sa deuxième victoire de la saison et la sixième de sa carrière, devant Ayumu Sasaki et Izan Guevara. Le leader du championnat, Sergio Garcia, pris la septième place et le Français Lorenzo Fellon la 23eme.

>