Honda LCR : Rins très proche de remplacer A.Marquez en 2023

Panoramic
Les pièces du puzzle se mettent en place. Alors qu’une large partie des pilotes arrivent en fin de contrat au terme de la saison 2022 du MotoGP, les annonces se multiplient ces dernières semaines. Fabio Quartararo a prolongé avec Yamaha pour deux ans, Alex Marquez a confirmé ce dimanche la fin de sa collaboration avec Honda et l’écurie LCR à l’issue de la saison. Le frère cadet de Marc Marquez sera le coéquipier de Fabio di Giannantonio au sein de la formation Gresini et prendra ainsi le guidon d’une Ducati. La place au sein de l’écurie dirigée par Lucio Cecchinello ne restera toutefois pas vide très longtemps. A l’issue du Grand Prix des Pays-Bas, dont il a pris la 10eme place au guidon de sa Suzuki, Alex Rins a confié que « c’est quasiment fait » concernant sa signature pour 2023 en faveur de l’écurie LCR, même s’il confie que « ce n’est pas encore officiel ».

Rins : « J'aime ce défi »


Libre de tout engagement avec le départ annoncé de Suzuki au terme de la saison, Alex Rins a confirmé avoir « considéré les options de Ducati, Gresini et LCR » et avoir été convaincu par l’offre venant de Honda. « Nous avons discuté avec Ducati mais ils ne me proposaient pas de moto officielle, a confié le pilote espagnol. Je me battais pour pouvoir piloter une moto officielle, et Honda m'a offert cette possibilité. » Un changement de monture qu’Alex Rins voit comme « un beau projet » en raison du manque actuel de compétitivité de la Honda. « J'aime ce défi, a-t-il ajouté. Je pense que nous avons fait du très bon travail avec Suzuki, et je pense que nous pouvons faire quelque chose de similaire avec Lucio Cecchinello. » Pour ce qui est de son futur coéquipier, Takaaki Nakagami n’est visiblement plus dans les petits papiers de ses dirigeants et pourrait céder sa place à son compatriote Ai Ogura, actuellement engagé en Moto2 avec le soutien de Honda.

>