GP du Portugal : Victoire à domicile pour Miguel Oliveira, course à oublier pour Johann Zarco et Fabio Quartararo

Cette fois, Miguel Oliveira n’a surpris personne ! Victorieux lors du Grand Prix de Styrie en bénéficiant de la passe d’armes devant lui, le Portugais a construit lui-même sa victoire à l’occasion de son Grand Prix national, de retour au calendrier après huit ans d’absence. Auteur d’une pole position magistrale ce samedi sur le circuit de Portimão, le pilote de l’écurie française Tech 3, qu’il va quitter pour rejoindre l’écurie officielle KTM en 2021, n’a pas laissé le moindre espoir à l’ensemble de ses rivaux. En tête à la sortie du premier virage, le Portugais a alors imprimé un train d’enfer, étant régulièrement plus rapide que Franco Morbidelli et Jack Miller, qui se sont affrontés tout au long des 25 tours de course pour la deuxième place. Trois secondes derrière Miguel Oliveira, c’est Jack Miller qui a eu le dernier mot après être passé à l’attaque sur l’Italien, au final vice-champion du monde cette saison, dans le dernier secteur du tracé. L’Australien offre ainsi à l’écurie Pramac un ultime podium avant de rejoindre la formation officielle Ducati la saison prochaine. Le constructeur italien profite tout de même de ce résultat pour remporter le titre constructeurs. Loin derrière ce trio de choc, Pol Espargaro a échoué à offrir un dernier podium à l’écurie KTM avant de rejoindre Marc Marquez chez Honda.

Zarco et Quartararo n’ont pas confirmé leurs belles promesses


L’Espagnol a tenu en respect un agressif Takaaki Nakagami pour conserver la quatrième place alors qu’Andrea Dovizioso, qui va mettre sa carrière entre parenthèses, a conclu ses huit saisons avec Ducati par une sixième place. Septième sur la grille de départ, Johann Zarco a longtemps été en position de se battre pour une place dans le Top 5, malgré une belle frayeur et un accrochage avec Joan Mir, dans le premier tour. Le champion du monde 2020 a eu un autre accrochage avec Francesco Bagnaia avant d’être contraint à l’abandon. Mais, petit-à-petit, le Cannois a reculé dans la hiérarchie pour finalement prendre la 10eme place, dans les échappements d’Alex Marquez. Une dernière course de la saison qui est également à oublier pour Fabio Quartararo. Le futur pilote officiel Yamaha, au guidon d’une machine peu à l’aise au combat dans le peloton, n’a jamais pu défendre sa cinquième place sur la grille de départ. Le Tricolore prend finalement la 14eme place et termine dernier du clan Yamaha, Maverick Viñales prenant la 11eme place alors que Valentino Rossi, pour sa dernière au sein de l’écurie officielle de la marque japonaise, termine 13eme. Des performances qui confirment une fois de plus le déficit de la Yamaha 2020 par rapport au modèle 2019 de Franco Morbidelli. Alors qu’il ambitionnait de finir vice-champion du monde, le Niçois achève la saison à la 8eme place du classement.

MOTOGP / GRAND PRIX DU PORTUGAL
Classement final - 25 tours (114,800km) - Dimanche 22 novembre 2020
1- Miguel Oliveira (POR/KTM Tech 3) en 41’48’’163
2- Jack Miller (AUS/Ducati Pramac) à 3’’193
3- Franco Morbidelli (ITA/Yamaha Petronas SRT) à 3’’298
4- Pol Espargaro (ESP/KTM) à 12’’626
5- Takaaki Nakagami (JAP/Honda LCR) à 13’’318
6- Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) à 15’’578
7- Stefan Bradl (ALL/Honda) à 15’’738
8- Aleix Espargaro (ESP/Aprilia) à 16’’034
9- Alex Marquez (ESP/Honda) à 18’’325
10- Johann Zarco (FRA/Ducati Esponsorama Racing) à 18’’596
...
14- Fabio Quartararo (FRA/Yamaha Petronas SRT) à 14’’376
...

Classement final du championnat pilotes
1- Joan Mir (ESP/Suzuki) 171 points
2- Franco Morbidelli (ITA/Yamaha Petronas SRT) 158
3- Alex Rins (ESP/Suzuki) 139
4- Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) 135
5- Pol Espargaro (ESP/KTM) 135
...
8- Fabio Quartararo (FRA/Yamaha Petronas SRT) 127
...
13- Johann Zarco (FRA/Ducati Esponsorama Racing) 77
...