GP d’Italie (Qualifications) : La pole position pour di Giannantonio, deuxième ligne pour Zarco et Quartararo

Panoramic
L’Italie était à la fête ce samedi au Mugello. Alors que Francesco Bagnaia, meilleur temps au cumul des trois premières séances d’essais libres, était annoncé favori de la séance de qualifications, c’est un rookie qui a su maîtriser des conditions piégeuses pour aller chercher sa première pole position en MotoGP. En effet, à la fin de la quatrième séance d’essais libres, la pluie et l’orage se sont invités sur la Toscane. Des averses intermittentes qui n’ont pas détrempé la piste mais qui ont refroidi les ardeurs lors d’une Q1 qui a vu Fabio di Giannantonio et Marc Marquez obtenir les deux strapontins pour la Q2 et la lutte pour la pole position. A peine le feu passé au vert que la pluie s’est de nouveau installée sur le Mugello, prenant au piège un Marc Marquez trop optimiste. Sa Honda étant détruite et en flammes sur la piste, le drapeau rouge a logiquement été de sortie.


Di Giannantonio et la VR36 à l’honneur


Une fois la piste nettoyée, la meute a pu être lâchée et, malgré la menace de la pluie, les pneus slicks ont été de sortie. A ce petit jeu, sur la confiance construite lors de la Q1, Fabio di Giannantonio a eu le dernier mot en 1’46’’156. Le pilote de l’écurie Gresini, dont c’est la première saison en MotoGP, a délogé de la première place Marco Bezzecchi. Quelques minutes après une cérémonie durant laquelle le numéro 46 de Valentino Rossi a été définitivement retiré de la catégorie reine, les deux pilotes de l’écurie qu’il a monté ont répondu présent. En effet, juste derrière Marco Bezzecchi, c’est le demi-frère de « The Doctor » Luca Marini qui complète une première ligne 100% italienne. Sur un tracé faisant la part belle à la vitesse de pointe, les Ducati ont écrasé la concurrence. En effet, les machines de la firme de Borgo Panigale trustent les cinq premières places. Johann Zarco manque la première ligne pour 56 millièmes de seconde et devance Francesco Bagnaia.


Quartararo limite les dégâts


Le « meilleur des autres » lors de cette séance de qualifications si particulière est… Fabio Quartararo. Qualifié directement pour la Q2 avec le dixième meilleur temps au cumul des trois premières séance d’essais libres, « El Diablo » a fait de son mieux au guidon d’une Yamaha pas à l’aise au Mugello. Concédant 350 millièmes de seconde à Fabio di Giannantonio, Fabio Quartararo s’élancera de la sixième place de la grille de départ, juste devant son poursuivant au classement du championnat, Aleix Espargaro, pour un millième de seconde. Le pilote Aprilia occupera la troisième ligne avec les Honda de Takaaki Nakagami et Pol Espargaro. Enea Bastianini et Jorge Martin, moins performants que les autres pilotes Ducati, seront aux côtés de Marc Marquez sur la quatrième ligne de la grille de départ. Du côté de Suzuki, c’est la soupe à la grimace puisque Joan Mir et Alex Rins n’ont pas pu passer le cap de la Q1 et s’élanceront respectivement 17eme et 21eme au départ ce dimanche.

MOTOGP - GRAND PRIX D’ITALIE / QUALIFICATIONS
Classement de la Q2 - Samedi 28 mai 2022
1- Fabio di Giannantonio (ITA/Ducati Gresini) en 1’46’’156
2- Marco Bezzecchi (ITA/Ducati VR46) à 0’’088
3- Luca Marini (ITA/Ducati VR46) à 0’’171
4- Johann Zarco (FRA/Ducati Pramac) à 0’’227
5- Francesco Bagnaia (ITA/Ducati) à 0’’135
6- Fabio Quartararo (FRA/Yamaha) à 0’’350
7- Aleix Espargaro (ESP/Aprilia) à 0’’351
8- Takaaki Nakagami (JAP/Honda LCR) à 0’’405
9- Pol Espargaro (ESP/Honda) à 0’’511
10- Enea Bastianini (ITA/Ducati Gresini) à 0’’523
11- Jorge Martin (ESP/Ducati Pramac) à 1’’067
12- Marc Marquez (ESP/Honda) à 1’’312

>