GP des Pays-Bas : En course, Quartararo entend tout donner

Panoramic
Avant une pause de six semaines, Fabio Quartararo entend tout donner. Après avoir réalisé un « tour extraordinaire » ce samedi lors des qualifications, le Français s’élancera depuis la deuxième position sur la grille de départ du Grand Prix des Pays-Bas. Une semaine après sa démonstration de force au Sachsenring, le champion du monde en titre a assuré compter sur le « très bon rythme » de sa Yamaha sur le circuit d’Assen pour contester la domination de Francesco Bagnaia et ce sans se projeter au-delà de la onzième manche de la saison. « Je suis un peu habitué à me battre contre les motos italiennes, a confié Fabio Quartararo face à la presse à l’issue de la séance de qualifications. Je penserai plus tard au championnat, mais demain (samedi) mon objectif est de faire une excellente course et de rentrer chez moi avec une bonne sensation. On va attaquer à 100% du premier au dernier tour. »


Quartararo : « On va foncer »


Assurant qu’il se sent « bien physiquement » et « prêt » en vue de la course, Fabio Quartararo l’assure : « On va foncer ». Et ce malgré le fait qu’Assen est « l'une des pistes les plus physiques du calendrier ». Une semaine après une course disputée dans la fournaise du Sachsenring, « El Diablo » s’attend à des températures plus clémentes ce dimanche sur les Pays-Bas, où le risque de pluie reste présent. Autrement dit, la gestion des pneumatiques ne sera pas aussi prédominante qu’en Allemagne, une course pour laquelle le Français avait pris des risques à ce niveau. « En regardant les pneus et en analysant tout après les essais libres 4, on a vu qu'on n'avait pas de problèmes, a confié le pilote Yamaha. Ici ce n'est pas aussi important d'essayer de s'échapper parce qu'en fin de course on peut aussi attaquer et faire de bons chronos. » S’il admet qu’il ne se donne pas l’objectif de s’échapper, Fabio Quartararo l’assure, il le fera si l’opportunité se présente.

>