GP de Saint-Marin (Qualifications) : La pole position pour Bagnaia, Quartararo troisième et victime d'une chute



Francesco Bagnaia et Ducati gardent la forme ! Dominateur le week-end passé en Aragon, « Pecco » a confirmé qu’il était l’homme à battre en MotoGP au guidon d’une Ducati d’une grande efficacité. Alors que Fabio Quartararo a démontré lors de la quatrième séance d’essais libres qu’il devrait avoir un bon rythme en course, c’est l’Italien qui s’est montré le plus fort dans l’exercice du tour rapide alors que la météo était prête à tourner sur le Circuit Marco-Simoncelli de Misano. Pourtant, à l’issue de la première tentative des douze pilotes engagés dans la Q2, c’est bien le leader du championnat du monde qui s’était placé aux avant-postes devant celui qui apparaît toujours plus comme son seul rival pour le titre mondial dans ces cinq dernières courses de la saison. Mais cette pole position provisoire a finalement changé de mains dans les tous derniers instants de cette séance qui a pu se disputer intégralement sur une piste sèche.


Quartararo n’a pas pu répondre à Bagnaia


En effet, dans sa dernière tentative, Francesco Bagnaia a bouclé un tour du circuit de 4,226 kilomètres en 1’31’’065, rabotant douze millièmes de seconde au record détenu depuis l’an passé par Maverick Viñales. Relégué en deuxième position, Fabio Quartararo a vécu le même scenario que sur le MotorLand Aragon le week-end dernier. En effet, le Niçois a ensuite vu Jack Miller signer un très beau tour pour s’installer en deuxième position à un quart de seconde de son coéquipier au sein de l’écurie officielle Ducati. Toutefois, le leader du championnat du monde avait une dernière tentative pour espérer inverser la tendance. Mais, à trop attaquer, Fabio Quartararo a été piégé et, chose suffisamment rare pour être signalé, est allé à terre. La première ligne de ce Grand Prix de Saint-Marin sera exactement la même que celle du Grand Prix d’Aragon. La grande forme des Ducati a été confirmée par les pilotes de l’écurie Pramac.


Zarco retrouve le rythme


En effet, Jorge Martin devance de 173 millièmes de seconde Johann Zarco pour la quatrième place. Le Cannois sera suivi par les deux pilotes Honda, Pol Espargaro devançant un Marc Marquez qui est allé une deuxième fois au sol ce samedi mais a pu signer le septième temps. Le numéro 93 devance Aleix Espargaro qui, dans son duel avec son nouveau coéquipier Maverick Viñales, a repris l’avantage. En effet, l’ancien pilote Yamaha n’a pas confirmé sa bonne forme de ce vendredi et s’élancera de la 10eme place, entre les deux pilotes Suzuki alors qu’Enea Bastianini, après avoir fait le meilleur temps de la Q1, n’a pu faire mieux que douzième lors de cette Q2. Avec Francesco Bagnaia et Fabio Quartararo tous deux en première ligne, le départ du Grand Prix de Saint-Marin s’annonce intense entre les deux candidats au titre, avec l’imprévisible Jack Miller en arbitre de ce duel au sommet.

>